Cavaliers

Kyrie Irving est sûr que LeBron James et les Cavs ne voulaient plus de lui : pas assez clutch sûrement…

Kyrie Irving LeBron James
Youtube

Kyrie Irving se la joue complotiste. Si on connaissait déjà le penchant du joueur pour les théories controversées, notamment celle prétendant que la terre est plate, il estime maintenant que LeBron James a essayé de le mettre dehors cet été. Info ou intox ? L’oncle Drew a l’air sûr de lui en tous cas. 

Après la finale NBA perdue sèchement face aux Warriors 4 à 1, David Griffin – à l’époque encore GM des Cleveland Cavaliers – estime qu’il doit renforcer l’équipe. Un blockbuster trade se discute donc en coulisses. Il impliquerait notamment Kyrie Irving. L’échange en trio serait le suivant : Paul George et Eric Bledsoe iraient aux Cavaliers, Irving et Channing Frye se retrouveraient aux Suns, tandis que le pick numéro 4 des Suns filerait aux Pacers. Finalement les Suns refusent de se séparer de leur pick, préférant drafter Josh Jackson et l’échange capote. Kyrie Irving aurait eu vent de ces rumeurs et est persuadé que c’est LeBron James qui était à l’origine de tout cela. Plusieurs sources au sein de l’équipe et dans la Ligue réfutent cette théorie, selon eux ce serait David Griffin qui aurait senti le mal-être d’Irving grandir et aurait anticipé sa future demande de trade. Lors de cette demande de trade, le joueur n’avait pas parlé de cette histoire, arguant seulement qu’il était temps pour lui de voler de ses propres ailes. Voici ce qu’il en dit maintenant comme le rapporte Jackie MacMullan d’ESPN :

« Je n’avais pas ressenti le besoin de le dire parce que je connais la vérité. Ils l’ont fait. Donc je me fiche de ce que les autres disent. Ils ne voulaient plus de moi là-bas (à Cleveland). »

Cette histoire est pour le moins surprenante. D’après les informations révélées à l’époque de sa demande de trade, c’est plutôt Kyrie Irving qui ne parlait plus à ses coéquipiers pendant les finales NBA. Il semblait s’être écarté lui-même du groupe. Même si tout est toujours possible, il paraît peu probable que James ait voulu se séparer de son meilleur lieutenant. De plus si Griffin avait tenté de le trader, il a été limogé juste après, avec le nouveau management des Cavs le meneur aurait pu faire table rase du passé et rester. Se sentant trahi et voulant clairement voler de ses propres ailes, Irving demandera son transfert pour finalement être échangé contre Isaiah Thomas, Crowder et le pick 2018 des Nets aux Bostons Celtics. Cette histoire apporte en tout cas de l’eau au moulin des détracteurs des Cavaliers qui estiment que James est à la fois le franchise player, le coach et le GM de cette équipe. Une chose est sûre, les finales 2017 et le trade qui en a découlé n’ont pas encore dévoilé tous leurs secrets.

Kyrie irving en fait-il un peu trop ? LeBron James a-t-il vraiment voulu que le meneur parte ? Pas si évident de discerner la vérité mais une chose est sûre : on attend avec un impatience les prochaines rencontres entre Celtics et Cavs…

Source texte: Real GM

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top