Cavaliers

J.R. Smith la joue calme avant le Warriors – Cavs de Noël : “ce match n’est pas vraiment significatif”

J.R. Smith
Source image : Montage YouTube

Ce lundi, cinq rencontres seront proposées pour se péter les yeux après avoir pété le bidon. Et le main event sera forcément la rencontre entre Cavs et Warriors, un affrontement que J.R. Smith préfère prendre comme un Advil au soleil.

Sacré Gérard. Toujours là pour donner le bon mot, toujours là pour rappeler le sens de la vie à ses semblables. Être de lumière, divinité générationnelle et accessoirement arrière chez les Cavs, l’exemple de tout un peuple s’est exprimé auprès de Cleveland.com sur la rencontre qui aura lieu ce lundi à l’Oracle Arena. On le sait, chaque citation entourant cette rivalité est envoyée telle de l’huile sur le feu, et même si certains joueurs seront absents de cette partie, l’intensité sera au rendez-vous à Oakland. Pas de Curry ? Pas d’Isaiah ? Pas de problèmes, les autres membres des deux équipes feront le nécessaire pour que le match soit merveilleux, et Gérard est justement prêt à envoyer du caisson à distance. Cependant, entre deux ou trois commandes de Moët, le Prix Nobel de la Vie a tenu à réaliser un rappel auprès des membres de son espèce. La saison régulière, ça reste la saison régulière. Il est donc difficile voire blasphématoire de prendre une rencontre de décembre et d’en faire une conclusion pour le mois de juin, car un paquet de choses se passent entre ces deux dates, sans parler du cadre dans lequel on joue. Un match de Finales NBA, ça se prend au sérieux, avec une préparation intégrale pour la rencontre en question. Alors qu’un duel à Noël, t’y vas plus ou moins en tongs… N’est-ce pas, mon Gégé ?

“Au fil des années, surtout les premières, on a clairement développé une vraie animosité envers eux, mais je pense que c’est tout simplement la nature du jeu. […] Les matchups, qui défend sur qui, quels systèmes exécuter, tout ça sera très différent quand on sera en Finales, donc ce match n’est pas vraiment significatif.”

On remarquera l’extrême élégance de J.R., qui nous garantit une participation des Cavs aux prochaines Finales NBA sans que personne ne tremble du menton. Bon, il est vrai que LeBron est encore sur deux jambes, donc l’Est est en quelque sorte sa salle de bain. Mais soulignons l’aisance avec laquelle Seigneur Smith place son bet. Concernant les propos de ce dernier, il est en effet important de rappeler que les matchs du 25/12 sont loin de représenter quoi que ce soit pour la suite. La preuve, tout l’inverse s’est produit six mois plus tard entre Cavs et Warriors. Victoire de Golden State au Noël 2015, titre de Cleveland en 2016. Victoire de Kyrie et compagnie au Noël 2016, titre pour KD en 2017. Ce n’est donc pas aujourd’hui qu’on va commencer à lâcher des “bah vous voyez” en sortie de rencontre, même si on sait que les plus fervents supporters de ces deux franchises seront prêts à envoyer du sec en cas de victoire. Nous, tranquillement, on zoomera sur Gérard et son futur feu d’artifice, qui sera fabuleux en décembre comme en juin.

En cas de doute, dans la vie ? Veuillez écouter Gérard. Merci.

Source : Cleveland.com


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top