Knicks

Samedi, le retour de Carmelo sera le 2nd match le plus cher de l’année au Madison Square Garden

Carmelo Anthony
Source image : YouTube

Le magazine Slam a récemment révélé sur son site que la rencontre entre le Thunder et les Knicks de samedi soir sera le second match le plus cher au MSG cette saison, derrière la réception des Warriors. En même temps, cela semble assez logique. Après le retour de Paul George à Indiana mercredi soir, c’est au tour de Carmelo Anthony de revenir dans son ancien chez lui. En espérant un autre destin statistique pour lui que pour son compère à l’aile d’OKC.

Le Madison Square Garden est le temple du basket aux USA, c’est un fait. Ce n’est d’ailleurs pas la salle la plus accessible pour les petites bourses, il faut mettre près de 70 dollars pour pouvoir être placé tout en haut et regarder l’écran géant qui se trouve au-dessus du parquet. Plutôt agréable comme concept. Et pour le retour de l’ancien numéro 7 de New York, le tarif de base a gentiment explosé grâce au contexte entourant cette rencontre. Les grandes occasions impliquent de grandes rentrées d’argent, on ne va donc pas se priver dans le groupe MSG ce weekend. Pour replacer les choses dans le paysage et comprendre la hiérarchie qui existe chez les Knicks concernant la vente des billets, les venue des Cavaliers, des Sixers, des Spurs ou des Celtics sont moins onéreuses pour les fans new-yorkais que pour la réception du Thunder ce samedi. Le retour de Melo sera 80% plus cher que celui de Kevin Durant à OKC la saison passée, le prix le plus bas dépensé sur ce main event étant de 122$ au sein de la Chesapeake Arena, alors qu’il faudra claquer minimum 226$ pour assister au comeback d’Anthony dans Gotham. Ce qui semble assez cher pour huer acclamer son ancienne star. La renommée de la salle et de la franchise font déjà exploser les prix dans les grands marchés, ajoutez un intérêt dans le match ou un grand joueur de retour et vous faites pleuvoir les dollars.

Knicks

Le classement des billets les plus chers, cette saison au MSG.

L’ancien Nugget a été l’image des Knicks pendant sept ans, pour le meilleur comme pour le pire. Et à New York, quand un gars a mouillé le maillot pendant longtemps, on le respecte quoi qu’il arrive. C’est d’ailleurs souvent comme ça au MSG, un flot d’émotions en continu, qui risque d’atteindre un haut niveau ce samedi. En quelques jours, il est possible de marquer 62 points sur les Bobcats puis de se faire bâcher salement par l’arceau. Mais bien évidemment, le parcours de Melo chez les Knicks dépasse ces simples moments. Quand on voudra résumer le début des années 2010 à New York, on pensera à Carmelo Anthony. Il faudra ensuite voir le futur héritage du letton candidat MIP cette saison pour ce qui concerne 2020, mais l’époque Stoudemire/Anthony ne sombrera pas dans les limbes de la grande ligue. Bien qu’il n’y ait pas eu des résultats probants, on peut tout de même y trouver trois campagnes de Playoffs et une belle 2ème place en 2013 à l’Est. Bon, 2013 est la seule phase de Playoffs où la franchise de la grosse pomme avait atteint les demi-finales de conférence avec l’ailier en tant que patron. Par la suite, la lune de miel de Carmelo s’est plus ou moins terminée avec l’arrivée du diable au triangle, plus connu sous le nom de Phil Jackson si certains ont du mal à suivre. Difficile de croire que le Zen Master sera présent demain soir, mais aisé de croire que le public new-yorkais réservera un chaud accueil à Anthony.

Une standing ovation ? On est surtout sûr que ce sera un retour plein d’émotions pour le joueur comme pour les fans. Tout le monde derrière le poste pour voir l’ailier fouler le parquet clair du Madison Square Garden en tant que visiteur, match immanquable en perspective. Et alors si vous avez les sous, foncez.

 Source: Slam

Les visiteurs ont tapé :


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top