Heat

Plus de basket jusqu’à Noël pour Hassan Whiteside : pas vraiment le genre de cadeau auquel on s’attendait

Hassan Whiteside
Source image : youtube

Pépin au genou pour Hassan Whiteside. On le savait depuis quelques temps, mais le Heat hésitait à appuyer sur le gros bouton rouge : c’est désormais chose faite, le pivot sera au repos jusqu’à Noël.

Ou peut-être moins longtemps, tout dépend de la vitesse à laquelle il se remet de ce souci au niveau des jambes. Mais on ne va pas se mentir, le début de saison du géant est frustrant. Déjà, dans sa production, Hassan est moins impactant que la saison dernière, un peu comme un symbole de son équipe finalement. Mais la frustration se joue aussi sur les dieux de la santé, eux qui n’ont pas vraiment laissé l’intéressé tranquille. Déjà absent sur 5 des 6 premiers matchs de la régulière, Whiteside a retrouvé les siens pendant un court moment puisque le mois de novembre s’est terminé sur deux nouveaux forfaits. Le Heat devait donc prendre une vraie décision, qui n’était pas si compliquée que cela sur le papier mais devait au moins être officielle. Au lieu de tenter le fameux « repose toi deux matchs et tu reviens pour le troisième« , le management de la franchise a préféré opter pour le vrai shutdown de courte-durée, qui permettra à Blancôté de bien se soigner. Ce sont donc deux à trois semaines d’absence qui sont prévues pour l’intérieur, pas vraiment la meilleure des nouvelles pour Miami. Car même si on aime bien Bam Adebayo et Kelly Olynyk, on parle quand même d’Hassan Whiteside, un pion essentiel dans le bon fonctionnement du Heat. Tiens, en parlant de bon fonctionnement d’ailleurs, on en connaît une de franchise qui n’y est pas vraiment sur ce début de saison : un peu de repos, il faudra bien en profiter.

Et pour Erik Spoelstra, il faudra bien s’ajuster. Ce qui n’est pas très facile depuis six semaines, le coach de Miami ayant plusieurs absences à devoir gérer ainsi que des changements fréquents de rotations. Y a-t-il une bonne nouvelle, dans tout ce merdier ? Oui. C’est une vraie opportunité qui s’offre à Adebayo. Le kangourou fraîchement drafté par Riley et ses sbires a montré toute son envie et son énergie sur ce début de saison, certaines soirées laissant ouvrir des perspectives intéressantes concernant le potentiel de Bam. Nettement plus athlétique qu’Olynyk (en même temps, un lampadaire serait plus mobile que Kelly), un peu plus kamikaze et prêt à prendre des leçons, l’animal pourrait tout à fait chiper des minutes au leader des Hanson pour les jours à venir. Surtout que s’il y a bien une chose dont le Heat manque ces derniers temps, c’est un coup de jus dans le moteur. Irréguliers, frustrants, les soldats de Pat Riley sont loin d’être satisfaisants. L’absence de Whiteside n’arrange donc pas les choses, mais si cela se transforme en bénédiction pour Adebayo, qui s’en plaindra ? Personne, même pas Hassan.

Fans du Heat, gardez la tête froide. On a dit rendez-vous en 2018, ce qui arrivera prochainement. Un peu de repos pour HW ne lui fera pas de mal.

Source : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top