Lifestyle

Hoops I test it again – Booster Elite de BV Sport pour soulager vos mollets

Manchons Booster Elite BV Sport
Source image : @artkor7

Une fois n’est pas coutume, nous délaissons nos habituelles chaussures pour ce test un peu spécial. En effet, c’est du côté du confort pour reposer nos vieilles jambes que nous nous sommes tournés afin de leur offrir un peu de repos, ou du moins leur permettre de moins souffrir après l’effort. Il faut bien le dire, quand on ne peut pas dormir suffisamment, toutes les astuces sont bonnes pour vaincre la fatigue physique. Comme par exemple l’utilisation de manchons Booster Elite proposés par BV Sport.

Si ce genre d’accessoire est le plus souvent vu aux mollets des runners ou autres fanas de trail, rien n’en interdit l’usage dans un autre cadre comme pour les sports collectifs en général et donc le basket en particulier. Pas de raison de ne pas tenter de profiter des bienfaits de la compression et de la contention pour éviter d’avoir les jambes lourdes. Sans vouloir partir sur des détails trop techniques, l’idée des manchons est :

  • de réduire les vibrations sur le muscle, responsables de fatigue et de lésions musculaires
  • d’améliorer le retour veineux et favoriser l’oxygénation musculaire pour améliorer la performance
  • de repousser le phénomène de jambes lourdes, diminuant ainsi le risque de crampe et de blessure.

Voilà sur le papier ce qu’on nous vend, donc on va se lancer dans l’aventure pour voir ce qu’il en est vraiment. Pour cela on va continuer à innover pour cette rubrique avec non pas une mais deux situations de test : la première en mode préparation physique, en s’offrant le bonheur d’un footing un peu poussé, la seconde en allant tâter la gonfle sur le bitume. Le tout dans la bonne humeur et les mollets bien confortablement glissés dans nos manchons.

Trophée Swaggy-P du design

  • Note : swag en mousse, swag de bronze, swag d’argent, swag d’or

On avoue, on n’était pas très fans du style runner avec ses manchons, mais on n’a pas voulu s’arrêter à ce conflit de sports au niveau du look. Surtout que les Booster Elite de BV Sport dans leur coloris noir ont bien de la gueule. On vous laisse juger par vous-même, mais cette teinte sobre permet de se marier avec de nombreuses tenues sans jurer. Et finalement, lorsqu’on voit certains joueurs miser sur des protections au niveau des jambes, le manchon ne fait pas moins sympa, au contraire.

Manchon Booster Elite BV Sport

Trophée Glen Davis du confort

  • Note : bedaine de mousse, bedaine de bronze, bedaine d’argent, bedaine d’or

Une bonne surprise. Pour avoir déjà porté des manchons de chez « chut chut pas de pub », les Booster Elite ne laissent pas une impression de mollet comprimé ou trop serré dans sa nouvelle enveloppe. Cependant, il n’est pas non plus trop lâche en mode je dois le remonter toutes les cinq minutes donc pour la taille c’était au top. Le tissu (69% de Polyamide, 21% d’Elasthanne et 10% de Fil) est plutôt agréable au toucher. Il ne tient pas chaud et est assez respirant, et finalement on oublie assez vite qu’on porte un manchon. Un bon point.

Manchon Booster Elite BV Sport

Trophée Austin Rivers de la performance

  • Note : perf en mousse, perf en bronze, perf en argent, perf en or

C’est plus tard – en particulier en mode running une fois l’heure passée – qu’on se rappelle qu’un accessoire supplémentaire est sur nous car l’alourdissement des guiboles est moins rapide qu’à l’accoutumée. Alors que les premiers tiraillements se font sentir dans les cuisses, pas de nouvelle des mollets, du moins pas tout de suite. On ne va pas se mentir, on n’a pas non plus doublé la durée de la course ni du basket, mais il y a tout de même eu un mieux. On n’a pas non plus explosé notre record de distance parcourue, pas sauté plus haut ni couru plus vite. Tout ça parce que même avec les Booster Elite sur nous, ce sont toujours nos vieilles jambes qui fournissent les efforts et qu’elles ne seront jamais celles de LeBron James ou Russell Westbrook, et c’est bien dommage. Quoique, j’essaie de m’imaginer avec leurs mollets et ça n’irait pas super bien avec le reste de mon corps niveau musculature…

Manchon Booster Elite BV Sport

Trophée Tom Thibodeau de la récupération

  • Note : repos en mousse, repos en bronze, repos en argent, repos en or

C’est finalement à ce niveau que le résultat de l’utilisation des manchons Booster Elite se fait le mieux sentir. Vous connaissez les bonnes courbatures qui piquent le lendemain ou le surlendemain d’un effort ? Non ? Et bien vous êtes encore trop jeunes et en excellente forme, ce qui n’est pas le cas de tout le monde. Parce que du côté de TrashTalk, il parait que certains traînent vite la patte pendant une semaine après un après-midi passé à briser des chevilles sur les playgrounds. Du coup, le second effet kiss cool des Booster Elite qui rend les jambes moins lourdes a posteriori également fait du bien. Vraiment beaucoup de bien.

Manchon Booster Elite BV Sport

Trophée Rashard Lewis du tarif

  • Note : contrat en mousse, contrat en bronze, contrat en argent, contrat en or

A 55 euros, les manchons Booster Elite se placent dans les standards par rapport à la concurrence (sérieuse, on ne parle pas des pseudos marques qui prétendent faire de la compression sans aucune maîtrise technique et sans apport dans leur matériel). C’est en plus une bonne occasion de consommer français car BV Sport est une marque bien de chez nous qui fabrique ses produits vers Saint-Étienne, région connue pour son travail du textile technique.

Manchon Booster Elite BV Sport

Au final le bilan est très satisfaisant, surtout pour les efforts sur les longues durées. Alors certains nous diront – à juste titre certainement – qu’ils n’ont pas encore atteint notre âge canonique et que leur hygiène de vie leur permet encore de passer outre la considération des jambes lourdes. Qu’ils y réfléchissent tout de même un peu car comme le disait un fameux Cid : « Vous êtes jeunes il est vrai mais aux âmes bien nées la douleur n’attend point le nombre des années. » A méditer, mais pour la réflexion les Booster Elite ne vous serviront pas autant qu’en plein effort physique.

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top