Pacers

Gros test à venir pour les Pacers : 9 matchs à domicile en trois semaines, un vrai virage à prendre

Victor Oladipo

Les trois prochaines semaines seront déterminantes pour Totor et ses potes.

Source image : NBA League Pass

Alors que certains les attendaient au fond de la Conférence Est avec les Bulls et les Hawks, les Pacers ont surpris beaucoup de monde. La perte de Paul George aurait pu être fatale mais des jeunes motivés ont pris les choses en main. Avec neuf matchs prévus à domicile lors de leurs onze prochains rendez-vous, les troupes de Nate McMillan vont montrer s’ils peuvent vraiment aller chercher les Playoffs en 2018.

Le 6 juin dernier, date du transfert de Paul George à Oklahoma City, personne n’aurait imaginé un seul instant qu’au bout de plus d’un mois de compétition, les Pacers seraient à la huitième place à l’Est. Mais c’est pourtant bien le cas aujourd’hui, puisqu’avec dix victoires pour huit défaites Indiana se retrouve dans les places qualificatives pour les phases finales si la régulière s’arrêtait ce soir. Bien sûr, ce n’est pas le cas et il reste encore beaucoup de matchs mais les Pacers sont chauds en ce moment avec quatre victoires de suite dont trois en déplacement. Nate McMillan s’appuie sur un collectif de jeunes joueurs qui utilisent leur vivacité pour dépasser les défenses adverses dans un jeu rapide. Avec le huitième pace de la Ligue, les joueurs d’Indianapolis ont réussi à se construire une identité grâce aux nouveaux arrivants de l’intersaison comme Domantas Sabonis, Bojan Bogdanovic, Darren Collison et surtout Victor Oladipo.

Arrivé cet été en provenance d’OKC, Popo est pour l’instant la pièce maîtresse dans le succès des Pacers. On le sent revanchard et déterminé à faire mentir les pronostics. On parlait récemment de Jeremy Lamb comme potentiel MIP mais Victor Oladipo n’est pas tout mal non plus. Avec 22,9 points de moyenne soit sept de plus que l’année dernière et un pourcentage de 45% derrière l’arc, il mène son équipe au scoring. Mais le jeune arrière ne se contente pas seulement de marquer puisqu’il prend aussi 5,2 rebonds, délivre 3,8 passes décisives, et vole 1,7 ballon par match en moyenne. Et ce ne sont pas les grosses performances qui manquent à Oladipo, alors qu’il a complètement détruit ses anciens coéquipiers du Magic lundi dernier avec 29 points, 9 rebonds, 5 passes décisives, 7 interceptions et 2 contres. De plus, on se souvient évidemment de son game-winner monstrueux sur la tête des Spurs le mois dernier. Si Victor continue d’être énorme, une place de All-Star pourrait se libérer pour lui dans une Conférence Est plutôt ouverte.

Les prochains jours risquent d’être déterminants pour les Pacers qui vont devoir confirmer leur bonne forme du début de saison. Dans les onze matchs à venir pour Indiana, neuf se dérouleront dans leur Bankers Life Fieldhouse ce qui devrait nous donner une idée du réel potentiel de cette jeune équipe. Leurs adversaires ne seront pas faciles à battre puisque les Pacers affronteront les Raptors par deux fois, les Celtics, le Magic, les Rockets, les Knicks, les Bulls, les Cavaliers, les Nuggets, le Thunder et les Pistons. Ce sont principalement des équipes qui visent les Playoffs qui seront opposées à la bande d’Oladipo pendant les trois prochaines semaines, ce qui constitue un gros test pour eux. S’ils veulent vraiment aller chercher le plus haut possible, c’est maintenant que tout le monde doit se concentrer pour remporter un maximum de victoires.

Avec neuf matchs à domicile pour leurs 11 prochaines rencontres les Pacers doivent confirmer tout le bien qui est dit sur eux depuis ce début de saison. Victor Oladipo est en feu et pourrait bien emmener toute son équipe derrière lui, vers les Playoffs à l’Est. Ces trois prochaines semaines seront déterminantes.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top