Bulls

Zach LaVine bientôt de retour aux vrais entraînements : contact non-autorisé, mais les décollages si

Zach LaVine

Du tanking de qualité que nous offrent les Bulls.

Source image : YouTube

Absent depuis le mois de février dernier, Zach LaVine pourrait faire ses débuts un peu plus tard que prévu. Son retour était annoncé autour de Thanksgiving mais le marsupial devrait repousser l’échéance de quelques jours, histoire d’être sûr d’avoir assez tanké récupéré à Chicago.

Une rupture des ligaments croisés est sûrement la blessure la plus redoutée des sportifs de haut niveau. Cela fait maintenant 9 mois que Zach LaVine s’est fait le genou gauche, mais entre-temps, il a été envoyé avec Kris Dunn chez les Bulls contre Jimmy Butler et les larmes des fans du All-Stars lors de la dernière Draft. LaVine devait être le nouveau leader de cette équipe de Chicago en totale reconstruction, mais en attendant cette possibilité il poursuit gentiment sa rééducation dans l’ombre. En tout début de saison, le management de Chicago annonçait son retour sur les parquets aux alentours du mois de novembre, et plus précisément la période de Thansgiving en fin de mois. Il semblerait, cependant, que Zach passe un peu plus de temps que prévu en dehors des terrains, pour être sûr de ne pas se blesser de nouveau le moment venu. Il est certain qu’il ne faut prendre aucun risque avec ce genre de blessure, surtout pour un joueur qui représente l’avenir des Bulls à son poste. Mike McGraw du Daily Herald s’est entretenu avec Fred Hoiberg pour connaître l’état de la progression de l’arrière de Chicago, et si des signes très positifs ont été avancées, la carte prudence reste prioritaire.

« Zach fait à-peu-près tout avec nous maintenant, à 5 contre 0, mais il n’y a toujours pas de contact autorisé.

Nous espérons qu’il sera autorisé à se frotter à un peu de contact quand nous partirons pour notre roadtrip sur la côte Ouest (à partir du 19 novembre), puis nous verrons à partir de là comment ça se passera. »

Rien ne presse, que ce soit pour Zach LaVine ou pour les Bulls. A Chicago on continue de tanker, aucun objectif n’est à véritablement atteindre cette saison, du point de vue du bilan proposé dans la Conférence Est. Le seul objectif de groupe assumé par le management, s’il y en a un, est d’avoir le pire bilan possible pour obtenir le meilleur choix de Draft en juin prochain. Bien évidemment, en ce qui concerne les joueurs, il y a des objectifs de développement et de progression, mais on y va mollo dans l’Illinois. Même si l’on a tous envie de revoir Zach LaVine sauter dans tous les sens sur les terrains, les Bulls n’ont aucun intérêt à le faire jouer si tôt. Avec près de 19 points de moyenne avant sa blessure, il pourrait enrayer le bon déroulement du tanking dans les streets de Chicago. Dès son retour, il ne devrait cependant pas marquer autant de points, son retour en forme et à la compétition demandant un poil d’ajustement. Un des seuls aspects positifs cette saison pour les fans des Bulls est la montée en puissance du rookie Lauri Markkanen, qui produit pour l’instant de bonnes statistiques avec 16,3 points et 9 rebonds de moyenne. Et plus que dans les chiffres, c’est dans l’attitude que le géant séduit jusqu’ici. L’association du Finlandais avec LaVine pourrait être très intéressante pour les Bulls dans le futur. Rien que pour voir ces deux joueurs évoluer ensemble, on est donc impatients d’assister au retour du double champion du Slam Dunk Contest.

On ne verra pas LaVine du côté de Chicago avant quelques semaines encore. L’arrière prolonge un peu son séjour à l’infirmerie, rien de grave mais aucun risque ne doit être pris avec le genou de Zach. Les fans des Bulls devront encore attendre pour voir le duo Markkanen – LaVine évoluer ensemble. Entre nous, ça va, y’a le temps.

Source texte : Mike McGraw / Daily Herald

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top