News NBA

Les salaires des Wizards pour la saison 2017-18 : zoom sur la banque de Washington et son futur

John Wall

Quand t’apprends que tu vas toucher 120 millions entre 2019 et 2022.

source image : youtube

Plus que quelques franchises à passer chez l’huissier TrashTalk et ce sont aujourd’hui les hommes de la Capitale qui s’y collent. Pas de chance pour eux, c’est pour leur tirer les oreilles et leur signifier que la ligne rouge a été dépassée cet été. A voir ce que ça donne sur le terrain, mais à la cantine ce sera patates à l’eau toute la saison.

Petit guide pratique sur le Salary Cap et les Exceptions

salaires Wizards

Situation financière par rapport au cap

  • Le Salary Cap de la NBA est fixé à 99 093 000 dollars cette année.
  • Le plafond de la Luxury Tax est fixé à 119 266 000 dollars cette année.
  • Avec 128 850 208 dollars prévus contractuellement cette saison, les Wizards ont vu les inspecteurs débarquer cet été et vont devoir raquer toute l’année. Y’a intérêt que ça gagne parce que le Crédit Mutuel fait la gueule.

Joueurs sous contrats garantis pour la saison suivante : 7

  • John Wall
  • Bradley Beal
  • Otto Porter
  • Markieff Morris
  • Marcin Gortat
  • Ian Mahinmi
  • Tomas Satoranski
  • Le futur proche est géré à Washington mais à quel prix… John Wall a pris la blinde (normal), Bradley Beal se fait plaisir (normal), Otto Porter a signé au max (faut vivre avec son temps) et même Ian Mahinmi mange du foie gras au petit dèj (…). Y’a de l’argent à D.C., il faudra juste payer les role players avec des centimes.

Trois joueurs dans des situations intéressantes cette saison

  • John Wall : le coquin s’est probablement isolé aux toilettes le 22. Quatre ans de plus pour un contrat qui le lie désormais aux Wizards jusqu’en 2022, avec trois saisons à venir autour des… quarante millions annuels. Mérité au vu de la conjoncture actuelle et des espérances placées en lui à Washington, et Johnny va maintenant pouvoir passer la seconde comme il le chante à tue-tête depuis des mois. Nouveau riche va.
  • Kelly Oubre Jr : une saison pour faire ses preuves et une team option dans les bagages, Kelly Oubre va devoir montrer ce qu’il sait faire. Il a beau se mettre des tartes tout seul dans les couloirs et vivre une histoire d’amour passionnelle avec son homonyme Olynyk, Grace Kelly a tout à prouver s’il veut être payé en conséquence la saison prochaine. C’est pas gagné, le Psy va avoir du boulot.
  • Tim Frazier : la signature est passée relativement inaperçue mais Tim Frazier sera bien le back-up de John Wall cette saison. Un contrat d’un an à 2 millions, presque une insulte lorsque l’on connait un peu les cordons de la bourse actuelle en NBA. Pas grave, Tim a un an pour montrer qu’il est capable d’être un très solide back-up à défaut d’être un titulaire sérieux. Au bout de deux triples-doubles en sortie de banc, le monde comprendra.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top