Blazers

Noah Vonleh devrait manquer les deux premières semaines de la saison régulière : c’est bien la rentrée à Portland

Source image : YouTube

Une rentrée sans blessure n’est pas une vraie rentrée pour les Blazers.

Source image : YouTube

Ça nous avait presque manqué ! La fin des vacances coïncide avec l’ouverture de l’infirmerie de Portland qui a repris du service cette semaine. Cette fois-ci, c’est Noah Vonleh qui a trouvé le moyen de sécher le training camp et devrait manquer quelques semaines de compétition par la même occasion.

L’intersaison a été plutôt calme en tous points dans l’Oregon où très peu de mouvements sont à signaler dans l’effectif de Terry Stotts à la rentrée. Mais à une semaine du début du training camp et trois de l’opening night, le coach a appris qu’il ne bénéficierait pas de son roster au grand complet pour le début de la saison régulière prévue le 18 octobre à Phoenix pour les Blazers. Ces derniers devront se passer d’un potentiel starter pendant environ deux semaines selon Jason Quick de CSN Northwest qui a indiqué que Noah Vonleh manquerait l’intégralité du training camp pour une contracture à l’épaule droite. L’ailier-fort de 22 ans avait remplacé Al-Farouq Aminu dans le cinq majeur à la mi-janvier pour ne plus le quitter jusqu’en Playoffs. Il tournait à 4,4 points et 5,2 rebonds de moyenne la saison dernière.

Al-Farouq Aminu, Ed Davis, Meyers Leonard, Caleb Swanigan, voire Evan Turner ou Anthony Morrow sont susceptibles de le remplacer dans la composition de départ de Terry Stotts qui pourrait décider de décaler Mo Harkless au poste 4 pour jouer petit avec trois arrières. Car malgré son statut, Noah Vonleh ne s’est pas révélé totalement indispensable aux Blazers qui auraient même essayé de l’échanger pendant l’été. Agent-libre avec restriction dans un an, le neuvième choix de la Draft de 2014 n’a pas soigné sa valeur sur le marché avec cette blessure mais aura sûrement d’autres opportunités de partir avant la trade deadline du mois de février. Il faudra quand même essayer de montrer plus pendant la quinzaine de minutes de temps de jeu qui devrait lui être confiée pour ne pas rapidement se retrouver indésirable dans la Grande Ligue.

Une rentrée sans blessure n’est pas une vraie rentrée pour les Blazers qui ont l’habitude de composer avec les moyens du bord. Visiblement, cette saison n’échappera pas à la règle même si elle pourrait permettre à Terry Stotts de faire des expérimentations avec son roster.

Source texte : CSN Northwest


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top