Bucks

Jabari Parker s’attendra à recevoir un contrat max dans un an : et les Bucks, ils s’attendent à quoi ?

Jabari Parker

Le max sur 5 ans pour Jabari ?
Hmmm

Source : youtube

Jabari Parker n’a encore que 22 ans et dans un an, il sera agent-libre restreint. Il pourra alors tester le marché à moins que les Bucks ne lui donnent tout de suite ce qu’il veut : un contrat max sur 5 saisons. Il y quelques mois, il n’y aurait probablement pas eu de discussion autour de ce sujet et le jackpot aurait été donné à Parker sans hésiter. Aujourd’hui, après une deuxième grosse blessure au genou, les dirigeants de Milwaukee doivent voir les choses très différemment…

L’ailier-fort des Daims a pourtant des ambitions contractuelles inchangées même depuis sa deuxième blessure comme le rapporte Gery Woelfel de Woelfel Press Box :

“De multiples sources expliquent que Parker cherchera un contrat similaire à celui qu’il s’attendait à recevoir avant sa dernière blessure, un contrat max sur cinq ans.”

Il faut reconnaître que le timing de cette blessure fut pour le moins catastrophique pour le joueur et son camp. Il venait de jouer les 51 premiers matchs de la saison 2016-2017 et tournait à 20,1 points, 6,2 rebonds, 2,8 passes et 1 interception. Et, qu’il le veuille ou non, ce coup d’arrêt subi en février dernier avec ce genou qui craque de nouveau représente pour lui un clair recul dans les négociations qui arrivent pour son premier gros contrat en NBA. Déjà parce qu’il aurait pu signer une extension dès cet été et que ça ne s’est pas fait pour des raisons évidentes, vu que le joueur ne devrait pas revenir sur les parquets avant le mois de février prochain. Ensuite, parce que cela impose encore plus de questions dans les têtes pensantes du front office des Bucks. Une extension au max sur cinq ans de son contrat rookie signifierait pour Parker de se voir attribuer dans les 148 millions sur un quintet de saisons à partir de l’été 2018. C’est beaucoup !

Beaucoup trop ? C’est très probablement ce que doivent se dire pas mal de personnes du côté des décisionnaires des Bucks. Franchement, il parait impossible que les Daims donnent autant à un joueur comme Parker. Impossible. Un bon paquet d’observateurs – comme Dan Feldman de NBC Sports – n’hésitent pas un instant à déclarer qu’ils n’auraient pas donné le max à Jabari même s’il ne s’était pas blessé de nouveau. Plus facile à dire maintenant mais de toutes façons, ce n’est pas le sujet. Parker s’est blessé pour la deuxième fois au genou et, vu son style de jeu, il est évident que l’on peut être inquiet pour la suite de sa carrière en termes de niveau de performance. De plus, les Bucks ont de vraies questions à se poser sur la construction de leur effectif puisqu’ils sont plutôt bien équipés en jeunes. Du haut de ses 22 ans, Giannis Antetokounmpo est un des meilleurs jeunes de la NBA, un All-Star et potentiellement candidat MVP. Khris Middleton n’a encore que 26 ans et trois ans de contrat pour 40 millions de dollars ce qui est vraiment un bon rapport qualité-prix et Thon Maker (20 ans) possède une marge de progression aussi difficile à jauger qu’excitante. Enfin, si les Bucks ne proposent pas d’extension à Jabari Parker, il sera agent-libre restreint donc. Ce qui laissera la possibilité à sa franchise de s’aligner sur toute offre lui étant faite. Par conséquent, il n’y aucune urgence à envoyer un énorme chèque à ce joueur et le plus sage reste certainement d’attendre une saison pour voir ce qui se passe.

Si Parker insite sur son contrat max, nous verrons ce que feront les Bucks. Mais ils n’ont pas la pression pour le moment. Jabari l’aura quand il reviendra et ce sera à lui de convaincre qu’il est bien un futur All-Star incontestable, qu’il est bien l’énorme lieutenant avec lequel Antetokounmpo peut former un duo létal. Une des affaires à suivre de très près en 2018.  


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top