Equipe de France

Preview France – Slovénie : un gros test pour les Bleus qui doivent rassurer en vue de la suite

Equipe de France

Pas de calculs. On joue, on gagne !

Source : youtube / FIBA

Avant de commencer les choses sérieuses du deuxième tour, l’Equipe de France doit tout d’abord se taper (à 13h45) une petite équipe de Slovénie relativement effrayante. Un adversaire qui va permettre de voir le véritable niveau des Frenchies dans la compétition, lors d’une rencontre qui déterminera le podium de ce groupe A. 

Si ce match était censé être le seul très difficile du premier tour, les Tricolores ont entamé leur Euro moins facilement que prévu. Une défaite face à la Finlande dans un festival de pertes de balles et une défense en gruyère, une satisfaction face à la Grèce malgré des micro-siestes par moment, une balade de santé face à l’Islande en dépit d’un retard à l’allumage, et enfin un beau bordel face à la Pologne. Que l’on corrige enfin cette défense de mini-poussins, ces absences sur les backdoor, les mauvais switchs défensifs parce que le match contre la Pologne est loin d’être une référence : leur faible scoring résultait plus d’un manque d’adresse que d’une intensité défensive importante. Et alors offensivement…il y avait moins de choses à corriger dans cet Euro, jusqu’au moment où les garçons ont failli battre le record d’un ratio positif pertes de balles/tirs tentés au premier QT. Alors on dit merci à Kevin et à Thomas et on change rapidement notre manière de jouer parce que contre les Slovènes on va bien moins se marrer. Et on ne reviendra pas d’un début de match cata. Qui doit réagir ? Les cadres bon sang. Nando et Evan, il faut rester concentré tout le match sans aller discuter avec l’arbitre. Joffrey, belle présence au rebond, mais désormais il faut rentrer ces tirs petit. Evidemment, tout le monde devra produire du bon basket, mais les mecs qui ont plus de 25 minutes de temps de jeu doivent montrer l’exemple. Et enfin Vincent, quand tu vois qu’on galère défensivement et que les mecs sur le parquet ne sont pas à 100%, n’oublie pas que tu as de gros spécimens pouvant te contenir un ours sur cette moitié de terrain et qui en plus peuvent score, n’est-ce pas Edwin, ou même Axel ?

Petite analyse du potentiel danger en face ? Pas grand chose du tout, match facile en perspective face à une équipe invaincue… Ironie of course. Quelques questions nous taraudent. Qui pour contenir Goran et Luka ? L’un se balade depuis une semaine avec 25 points et plus de 4 passes décisives à 50% au shoot, l’autre qui  à 18 ans – quoi ? il a 18 ans ? – fait déjà rêver certaines équipes NBA et est déjà craint en FIBA. Les Français vont devoir se relayer défensivement parce que les deux garçons vont planter. L’ancien joueur de Limoges Klemen Prepelic et l’ex NBAer Anthony Randolph seront aussi à surveiller puisqu’ils ont réalisé de belles choses cette semaine. Evidemment quand on parle d’une équipe de l’Est on s’attend aussi à de bons gros bestiaux dans la raquette, j’ai nommé monsieur Gasper Vidmar. Match rugueux et intense en perspective. Quels sont les cas de figure possibles pour les Bleus ? Une victoire de plus de trois points pour terminer premier, une victoire de moins de trois points pour terminer deuxième. Mais en cas de défaite et si la Finlande gagne, les Bleus termineront à la troisième place. Allemagne, Lituanie, Italie comme gros cadors en huitième pour rappel. Mais une petite information importante est à noter : si la France termine deuxième, elle ne serait pas dans le tableau de l’Espagne avant la Finale. On dit ça comme ça… D’ailleurs pour ceux qui aiment les calculs, on rappelle que :

  • Les Bleus seront premiers s’ils battent la Slovénie par au moins 3 points OU s’ils battent la Slovénie pendant que l’Islande bat la Finlande (LOL)
  • Les Bleus seront deuxièmes s’ils perdent contre la Slovénie pendant que l’Islande bat la Finlande (LOL) OU s’ils battent la Slovénie de deux points pendant que la Finlande bat l’Islande.
  • Les Bleus seront troisièmes s’ils battent la Slovénie d’un point pendant que la Finlande bat l’Islande OU s’ils perdent contre la Slovénie pendant que la Finlande bat l’Islande.

Mais l’heure n’est pas aux calculs ! Il faut jouer pour gagner, pour être premier. Une meilleure cohésion défensive et une plus grande intensité, moins d’erreurs évitables et plus de concentration, une plus grande envie que ce soit le staff ou les joueurs, et surtout un meilleur visage mince alors : montrons qu’on vient pour la breloque. 

Les visiteurs ont tapé :


1 Comment

1 Comment

  1. Sacrf

    6 septembre 2017 à 11 h 39 min at 11 h 39 min

    Finir 2eme est quasiment impossible. Il faudrait gagner de pile 2 points (la Finlande battra l’Islande). Oublions ça et finissons premier !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top