Nets

NBA Top 10 – version Nets : Brook Lopez qui postérise son propre frangin, sacré level de violence

Profitons du mois d’août pour se faire plaisir. Les grands débats enflammés c’est bien, mais quelques minutes de highlights c’est pas mal non plus, histoire de se remémorer en rythme des actions les plus spectaculaires de la saison écoulée. Franchise par franchise pour n’oublier personne, que vous soyez 250 millions de fans des Lakers ou huit supporters des Hawks égarés. Allez, ça se regarde avec un cocktail bien frais, let’s go.

La boucle est bientôt bouclée et on enchaine aujourd’hui avec un cadeau pour les fans des Nets, pas forcément les plus heureux la saison passée. L’avenir est forcément plus radieux (comment pourrait-il être pire) et Caris LeVert n’y est pas étranger, lui qui a déjà démontré à de nombreuses reprises en 2016/17 qu’il faudrait apprendre à écrire son nom à l’avenir. Mais on ne pouvait décemment pas aborder cette petite compil de highlights sans adresser un immense big up à Brook Lopez, sur le départ après neuf saison pleines sous le maillot des Nets… Parce qu’il a beau en avoir pris un paquet sur le museau, il n’empêche que niveau posters et actions d’éclat, Brookie ne donne pas sa part au chien. Andre Drummond a ramassé, Pascal Siakam a ramassé, Myles Turner a ramassé, McGruder en fait encore des cauchemars.

Violent sous le cercle mais également clutch au possible, demandez-voir aux Pistons l’effet que ça fait de se prendre un game winner dans les dents par un grand crépu désarticulé. Mais la palme de ce Top revient évidemment à cette agression en bonne et due forme sur la personne de… Robin Lopez. Parce que c’est comme ça chez les Lopez : le week-end c’est barbecue sur un caddie mais quand on joue y’a plus de famille qui tienne.

Une ode de trois minutes à l’un des plus grands joueurs de l’histoire des Nets, tout simplement. Et même si c’est ce diable de Randy Foye qui clôt le débat, c’est bien le grand Brook que les fans de Brooklyn garderont en mémoire très longtemps. Allez, bon vent.


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top