Hornets

Le Jumpman à l’honneur sur le maillot des Hornets : six titres pour Kemba et sa bande dans les dix ans ?

Hornets

Styleyyyyyyyy !

Source image : businessinsider.fr

Annoncé il y a un mois, l’effet Michael Jordan a tenu toutes ses promesses malgré le relatif calme autour de l’événement : les Charlotte Hornets abandonnent la virgule et s’offrent le logo Jordan sur leurs maillots. Sympa l’équipementier. 

On s’en doutait, c’est désormais acté. La direction de la franchise a présenté ses nouvelles tuniques pour la saison 2017-2018, et force et de constater qu’un petit nouveau a fait son arrivée dans le game. Le standard Nike Smooth s’est ainsi fait griller la priorité par le célèbre Jumpman de Stockton-Malone vous savez qui. Propriétaire de la franchise de Caroline du Nord depuis 2010, le meilleur joueur de tous les temps n’a pas attendu longtemps avant d’imposer sa patte au niveau sportif comme marketing. Présentés il y a quelques jours, les deux nouveaux maillots “Association” et “Icon” sont la vitrine du succès et de l’influence prédominante que conserve Jojo sur la NBA malgré ses 54 ans. Le GOAT a réussi un grand coup médiatique puisqu’aucune équipe – exceptée la sienne – ne porte autre chose que Nike. Pire, jamais dans l’histoire des contrats pub, une franchise n’a réussi à obtenir une licence différente de ce qui se fait dans le reste de la ligue. La bise bien baveuse aux 29 autres prétendants.

Ce coup historique est loin d’être anodin puisque les deals autour des licences en NBA sont très structurés et quasi impossibles à contourner, d’où la vraie belle performance de Michael Jordan qui a réussi une nouvelle fois à faire étalage de son influence et de son carnet d’adresse. Bien que Jordan Brand et Nike soient liés, il est toujours intéressant de voir un peu de nouveauté d’un point de vue stylistique. Quasiment identiques à ceux proposéS l’an passé, les maillots devraient enregistrer une hausse record de ventes pour la saison à venir. Seul autre petit détail changeant à noter, la présence de rayures fines sur les côtés. Si Charlotte termine finit premier de conférence avec 64 wins et termine les Warriors en finale sur un coup de balai, on saura d’où ça vient. Non Dwight, baisse ta main.

Le logo Jordan sur les maillots et shorts, gros gros kiff. Ce coup marketing et médiatique peut donner un coup d’accélération aux ambitions des Hornets, qui sortent d’un été plutôt réussi au niveau free agency. La balle est dans le camp de Steve Clifford et ses hommes. Niveau détente ? Malik Monk a hâte de faire honneur au Jumpman…

Source : SB Nation


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top