Warriors

Les Warriors enterrent le respect et signent… Antonius Cleveland : fin du game

respect alerte
Source image : Yahoo

Au sommet de la NBA et déjà bien placés pour réaliser le back-to-back, les Warriors ont décidé de troller tout le monde jusqu’au bout. Leur dernière signature ? Un certain Antonius… Cleveland.

Il va falloir enquêter sur le respect, car ce dernier a disparu depuis quelques heures et on commence à s’inquiéter sérieusement. Toutes les forces de l’ordre ont été mobilisées dans les rues d’Oakland depuis l’annonce de Ian Begley, le journaliste de chez ESPN indiquant le nom du 15ème joueur signé par les Warriors. Sérieusement, Antonius Cleveland…? Il faut mélanger du génie, de l’insolence, un peu de vice et beaucoup de trashtalking pour offrir un contrat à un tel joueur, même si ce dernier est très talentueux. On s’en souvient encore, les Cavs s’étaient régalés tout au long de l’année après le comeback de 2016, LeBron et sa bande fêtant Halloween en se foutant de la gueule de Golden State. Friandises en mode 3-1, montages sur les gens qui chokent, c’est limite si n’importe quel événement – sportif ou non – poussait à la punchline afin de ridiculiser les Warriors. Seul problème, en remportant le titre cette année, la bande à Curry a compris que les rôles étaient désormais inversés. Et pour bien démarrer l’été, le management a tapé fort.

Antonius Cleveland, non-drafté lors de la cérémonie de juin dernier, avait fait la Summer League sous les couleurs des Blazers. Ailier aux bonnes qualités et capable de compléter le roster ultra-polyvalent de Steve Kerr, Antonius devait probablement se pincer en apprenant qu’il avait désormais sa place chez les champions en titre. Un pivot pour remplacer JaVale McGee ? Oui, volontiers, sauf quand on peut dresser un énorme majeur aux Cavs. Car pour le coup, il sera impossible de ne pas se marrer en voyant le nombre de possibilités autour d’un gars comme Antonius Cleveland. Bizutage de Cleveland avec Kevin Durant qui lui pisse dessus, Cleveland absent ce soir pour cause de migraines, mais où est passé Cleveland, la liste est déjà immense et on n’a même pas démarré la saison. Maintenant, reste à voir s’il s’agit d’un contrat garanti et s’il s’agit du 15ème joueur des Warriors pour cette saison. Car avec un camp d’entraînement intense en septembre, McGee qui a été lui aussi signé et des vétérans qui voudront rejoindre le squad de Californie, il se peut que la punchline ne dure que quelques semaines. En profiter le plus possible, en croisant les doigts pour un contrat two-way, il faudra.

Les Warriors ont d’abord tapé Cleveland, puis l’ont signé pour cirer le banc de l’Oracle Arena. On souhaite bonne chance à Cleveland, qui risque de passer un été de merde en se faisant bizuter comme jamais. 

Source : ESPN

Les visiteurs ont tapé :


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top