Nets

D’Angelo Russell et Caris LeVert, les deux “intouchables” des Nets : l’avenir de la franchise, c’est eux

D'Angelo Russell

Roulez jeunesse !

Source image : Youtube

Alors que les Nets envisagent sérieusement les Playoffs l’année prochaine… Non, on déconne. Alors que les Nets veulent éviter la dernière place toutes Conférences confondues l’année prochaine, la franchise new-yorkaise se retrouve dans les rumeurs de trade à trois équipes depuis l’annonce de notre Uncle Drew préféré. Selon le Nets Daily, seuls deux joueurs seraient “intouchables” dans l’effectif : D’Angelo Russell et Caris LeVert. A raison ou à tort ?

Fraichement déménagé du soleil californien depuis le mois de juin, d’Angelo Russell fait partie du sang neuf nécessaire à une franchise dans le dur depuis plusieurs saisons. Avec le départ de la seule arme offensive Brook Lopez, l’association Lin-Russell en backcourt est donc susceptible d’offrir de nouvelles solutions selon le coach Kenny Atkinson, en s’inspirant du tandem Lilliard-McCollum. Sortant d’une solide campagne 2016-17 (15,6 points à 40% au tir, 4,8 assists) l’ex-meneur des Lakers pourrait ainsi ravir les fans du Barclays Center en explosant les compteurs statistiques la saison prochaine, à commencer par celui des minutes foulées sur le parquet en raison d’une concurrence sur son poste quantitativement nombreuse mais qualitativement assez faible si l’on considère qu’il peut être aligné côte à côte avec Linsanity. Par ailleurs, avec la confiance que semble lui accorder la franchise qui le considère comme l’un des deux joueurs non-transférables de l’équipe, le gaucher a ainsi toutes les cartes en main pour briller, et même devenir All-Star, soyons fous, dans une Conférence qui se dépeuple…

Considéré également comme intouchable en cette période de transfert, le discret rookie de 2016 Caris LeVert, a la possibilité de s’ériger la saison prochaine comme la figure du futur des Nets. En effet, du haut de ses 198 centimètres, l’arrière enfin épargné par les blessures a réalisé une Summer League plus qu’intéressante (16 points à 47,5%, 5 rebonds et 2 assists en 26 minutes) soulignant sa large panoplie offensive et sa confiance sur le terrain. De plus, grâce à son potentiel de développement physique, le joueur du Michigan peut également devenir un apport défensif décisif. A Atkinson maintenant de gérer l’animal qui a tout ce qu’il faut pour devenir un joueur polyvalent et régulier. En tout cas, Caris LeVert ne bougera pas du borough de Big Apple sans avoir développé tout son potentiel.

En les qualifiant “d’intouchables”, les Nets ont clairement exposé la situation : ce sont eux l’avenir de la franchise. Néanmoins une question se pose : est-ce une bonne chose ? N’est-se pas mettre trop de pression sur leurs épaules ? A l’inverse, cela peut aussi contribuer à les libérer grâce à la confiance de leurs dirigeants. A eux désormais de prouver désormais qu’ils sont réellement indispensables à l’effectif. 

Source : Nets Daily


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top