Lakers

Tyler Ennis, futur back-up de Lonzo Ball aux Lakers ? Et si la solution se trouvait à L.A. !

Tyler Ennis

Parfois, la réponse se trouve à côté de nous.

Source image : YouTube

Le phénomène Lonzo Ball redonne peps, vitalité et espoirs aux fans des Lakers. Bien que sur-dominant en Summer League, le rookie a besoin d’un back-up, et le jeune Tyler Ennis pourrait suppléer Lavar Ball après la non-signature de Rajon Rondo en Californie. Hmmm, roulez jeunesse

Comment souvent, c’est Yahoo Sports qui s’est mué en lanceur d’alerte : ce week-end, Rajon Rondo a décidé de boycotter Los Angeles et sa hype pour s’engager du côté des Pelicans. En pourparlers avancés depuis des jours, le joueur et Magic Johnson, président des opérations basket dans la cité des anges, n’ont finalement pas réussi à trouver un terrain d’entente financier. Le contrat proposé n’était que d’un an et un minuscule pourboire de 4,3 millions de dollars (room exception) était proposé au champion 2008. La tête brûlée était visiblement bien plus chaude à chopper une petite mid-level exception à hauteur de 8,4 millions et en plus, cerise sur le gâteau empoisonné, retrouver ce bon vieux DeMarcus Cousins pour de nouvelles aventures. Résultat, Lonzo n’a toujours pas de mentor, mais en a t-il vraiment besoin finalement ? Rayonnant depuis son premier match raté sous les couleurs des Lakers, la Summer League n’a d’yeux que pour le splendide meneur, impliqué à 100% dans le succès de sa franchise qui jouera la finale – sans sa star – de la compétition contre les Blazers. S’il n’a pas de joueurs confirmés derrière lui pour la reprise en octobre, Lonzo pourrait se voir suppléer par le petit Tyler Ennis, meneur de poche arrivé de Houston l’an passé en cours de saison. Ce dernier s’est révélé être un joueur honnête capable d’enfiler quelques puntos si l’occasion se présente.

Avec seulement 1,9 points de moyenne chez les Rockets en 2016-2017, le jeune s’est senti plus libre et plus impliqué au sein de la rotation des Lakers qu’il a intégré au cours de l’exercice précédent via un échange avec les Bucks. Avec 22 matchs au compteur, il totalise 7,7 points de moyenne à 45,3% en un peu moins de 18 minutes. Honnête, d’autant que le bougre à démontré qu’il savait saisir sa chance si elle se présentait : 16,5 points à 50% et 5,5 passes lors des deux matchs qu’il a commencé en tant que starter. Ce dernier pourrait donc obtenir un contrat qui le lierait à Los Angeles pour plusieurs années. Côté Lakers, la solution suite aux échecs de Rajon Rondo ou encore George Hill se situe peut-être en interne. Le petit meneur à montré qu’il était capable de s’adapter rapidement dans le système de Luke Walton, et son côté discret et travailleur de l’ombre peut matcher avec le rayonnant et étincelant Lonzo Ball, vers qui les projecteurs risquent de se braquer en continu. La direction reste cependant à l’affût d’une dernière signature sur le poste 1. Ian Clark ou encore Isaiah Canaan sont dans les petits papiers du duo Magic-Rob Pelinka.

La free agency des Lakers est plus que prometteuse. Avec notamment l’arrivée de Brook Lopez, Kentavious Caldwell-Pope ou encore Ball ainé, les postes à problèmes ont été renforcés intelligemment. Le front office désirait épauler Ball dans sa progression, mais les événements font qu’un changement de stratégie s’opère, avec la possibilité d’un renfort en interne avec Tyler Ennis. Le petit à démontré qu’il avait de l’énergie à revendre, espérons que l’aventure continuera pour lui chez les Lakers, comme back-up de Lonzo Ball. 

Source : The Orange County Register 


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top