Celtics

Officiel : Semi Ojeleye signe son premier contrat pro, encore un ailier aux Celtics

Semi Ojeley

Il n’y aura pas de temps de jeu pour tout le monde.

Source image : YouTube / SMUVideo

Maintenant que le noyau de son roster est verrouillé pour la saison prochaine, Danny Ainge s’occupe des finitions. Le rookie, Semi Ojeleye, s’est vu offrir son premier contrat pro mais la concurrence s’annonce rude pour le jeune ailier.

Boston s’est lancé dans une drôle de collection cet été. La franchise du Massachussetts s’est séparée de Demetrius Jackson pour libérer de la place sous le cap et signer deux nouveaux ailiers. En effet, après Abdel Nader ce samedi, Semi Ojeleye vient de s’engager officiellement avec les Celtics pour les quatre prochaines saisons, dont les deux premières sont garanties. Le meneur n’avait porté les couleurs de Boston qu’à cinq reprises lors du dernier exercice et il n’a visiblement pas convaincu le front office de la franchise qui a préféré renforcer un poste 3 désormais surchargé. Entre Gordon Hayward, Jae Crowder, Jaylen Brown, Jayson Tatum, Marcus Morris et les deux futurs rookies cités plus haut, ce sont donc sept joueurs capables de jouer ailier dans l’effectif de Brad Stevens pour la saison prochaine. Il n’y aura pas assez de minutes pour tout le monde.

Drafté en 37è position le 22 juin dernier, Semi Ojeleye a réalisé une belle Summer League à Las Vegas. Il tourne à des moyennes de 10,2 points, 4,2 rebonds et 1 passe à 43% du parking lors du tournoi organisé dans la ville de tous les vices. Mais c’est surtout les qualités de stoppeur défensif qui ont tapé dans l’œil de Brad Stevens qui le voit s’imposer comme un spécialiste dans ce rôle. Car l’ancienne star de SMU a la taille pour résister au défi physique dans la raquette et peut également être utilisé en stretch-four comme on en voit de plus en plus dans la Grande Ligue depuis quelques années. Un indice supplémentaire que le small-ball devrait être une religion du côté de Bean Town la saison prochaine.

Encore un contrat pro signé à Boston mais toujours pas de nouvelle de Guerschon Yabusele qui doit commencer à ronger ses deuxièmes phalanges en l’attente d’une réponse claire du management de Boston. Plus le temps passe et moins on sera confiant pour le Frenchie. Les prochaines heures seront certainement déterminantes.

Retrouvez le profil de Semi Ojeleye ici !

Source texte : The Boston Globe


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top