Rockets

Mike D’Antoni nommé Coach de l’Année 2016-17 : un comeback réussi pour MDA !

Mike D'Antoni
Source image : TNT

Pour sa première année de retour en NBA, Mike D’Antoni a su rappeler quel tacticien offensif il était en faisant des Rockets une arme fatale : le coach de Houston a bien été nommé Coach de l’Année !

Plutôt réussi, ce test dans le Texas, non ? Après un fiasco à Los Angeles qui l’avait poussé à devoir prendre un peu de distance avec la Ligue, l’ancien moustachu souhaitait attendre qu’une opportunité rêvée se présente et soit en adéquation avec sa vision du basket. Une franchise qui puisse lui donner les clés du camion, afin qu’il puisse remanier toute la hiérarchie comme bon lui semble, et défier les lois conventionnelles du basket. Cette main fût tendue à Houston, où les Rockets donnèrent feu vert à D’Antoni dès l’été dernier. Hop, James Harden replacé en meneur de jeu. Hop, Eric Gordon ramené à la vie en l’obligeant à prendre des initiatives en attaque. Hop, Clint Capela responsabilité comme un grand dans la raquette. Petit à petit, match après match, semaine après semaine, Mike a cimenté son empreinte sur le jeu texan et c’est un véritable rouleau compresseur qui s’est pointé à l’Ouest, redéfinissant les pronostics du début de saison pour caser Houston au milieu de la discussion des prétendants au titre.

  • Nombre de victoires : 55
  • Progression en un an : +14
  • Place dans la Conférence Ouest : 3ème

Et si les Playoffs ne se sont pas terminés comme espéré, avec une triste sortie à domicile face à une équipe blessée des Spurs, ce n’est pas ça qui doit effacer l’immense travail réalisé par D’Antoni en un an. Les votants ont fait le bon choix et ont récompensé celui qui a fait peut-être le plus face aux projections de début de saison. Gregg Popovich ? Annoncé sur le podium de l’Ouest. Brad Stevens ? Pareil. Seul Erik Spoelstra mérite autant de louanges pour avoir bricolé une campagne solide avec trois ficelles et un bâton de bois, mais le coach du Heat était à des kilomètres du bilan proposé par les Rockets. La nouvelle philosophie imposée par MDA a fait son effet, maintenant Daryl Morey s’occupera du recrutement afin d’entourer James Harden comme il se doit, et que le duo américano-italien remette Houston sur le toit de la NBA. Cela prendra du temps, mais vue la première année des deux, on peut avoir confiance dans cette partie du Texas.

Il avait observé le triomphe de Golden State en 2015 avec un sourire au coin, sachant très bien que ce type de jeu venait aussi de lui initialement. De retour en NBA, Mike D’Antoni n’a pas traîné : il est Coach de l’Année, et c’est plus que mérité.


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top