Bucks

Malcolm Brogdon nommé Rookie de l’Année 2016-17 : le steal de la saison chez les Bucks !

malcolm brogdon
Source image : TNT

On pensait voir Joel Embiid finir avec l’écharpe autour du cou, ou Dario Saric gérer la deuxième option des Sixers : c’est finalement Malcolm Brogdon qui a été nommé Rookie de l’Année !

Premier trophée et première “surprise” puisque c’est le joueur avec la plus petite moyenne de points des trois candidats qui a fini avec le jackpot. Loin d’être attendu avec ce trophée entre les mains au moment où il a été drafté par les Bucks, Brogdon n’a pas voulu laisser son spot dessiner son avenir chez les pros. Que ce soit avec sa maturité, sa polyvalence ou son abnégation, Malcolm s’est fait une place à Milwaukee, petit à petit, pour finir titulaire indiscutable dans la rotation de Jason Kidd. Et une fois ses deux pieds placés dans le cinq majeur, l’arrière n’a plus bougé. Il est le seul des trois candidats à avoir participé aux Playoffs et s’est même offert un triple-double cette saison, ce qui a beaucoup joué dans son dossier. Comme on pourra le souligner ci-dessous, sa production individuelle était historiquement basse pour un joueur finissant Rookie de l’Année, mais les chiffres ne peuvent traduire son impact quotidien sur les Bucks ces derniers mois.

  • Points : 10,2
  • Rebonds : 2,8
  • Passes : 4,2
  • Temps de jeu : 26 minutes par match

Mine de rien, on parle quand même du 1er Rookie de l’Année non-issu du 1er tour depuis 1963. Et pour continuer dans le genre, ses 10,2 points de moyenne représentent le plus faible total pour un ROY depuis… 1952. Difficile de faire plus historique, mais en même temps les dossiers de ses deux adversaires n’étaient pas si écrasants que cela. En effet, bien que choqué sur son compte Twitter, Joel Embiid n’a participé qu’à 31 rencontres cette année, grillant ses chances de squat sur la grande scène. De son côté, Dario Saric semblait proposer mieux car plus régulier, mais le faible bilan des Sixers a joué en sa défaveur pendant que Brogdon intégrait le Top 8 de la Conférence Est.

Félicitations à Malcolm Brogdon, nommé Rookie de l’Année 2016-17. Et bravo également à John Hammond, ancien General Manager des Bucks, qui a déniché cette pépite… en 36ème place de la Draft 2016.


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top