Bulls

Jimmy Butler quitte Chicago sur un dernier message touchant : Chitown pour toujours

Jimmy Butler
Source image : YouTube

Transféré ce jeudi chez les Wolves, Jimmy Butler n’a pas voulu déménager sans regarder dans le rétroviseur. Avant de partir, Buckets a tenu à saluer la ville dans laquelle il est devenu All-Star.

C’est bien à Chicago que Jimmy s’est fait sa réputation, celle d’un grand joueur, déterminé au quotidien, bossant comme un damné des deux côtés du terrain. Une attitude de col bleu qui a forcément plu à une cité comme celle de l’Illinois, bercée par le vent et dictée par les travailleurs acharnés. Lors de son arrivée à Chitown, Butler n’était certainement pas considéré comme un futur pitbull étoilé. Un défenseur solide, certes, mais loin de pouvoir offrir les moyennes déposées sur la dernière régulière. Sauf que sous la houlette d’un certain Tom Thibodeau, aujourd’hui à nouveau son coach dans le Minnesota, Jimmy a enchaîné les soirées à l’entraînement et a gagné en responsabilités chez les Bulls. Quatrième option, puis troisième vraie option, avant d’être en duel avec Derrick Rose pour récupérer les rennes de la franchise, le numéro 21 est finalement devenu le chef à Chicago et son public l’a toujours respecté en ce sens. Un acharné du boulot qui mérite chacune de ses louanges, et qui partira cet été en ayant absolument tout donné sous le maillot des Bulls. Point final de ce bouquin chicagoan, Butler est passé par son compte Instagram pour envoyer ces quelques mots à ceux qui l’acclamaient au United Center tous les soirs. La classe.

Chicago, que puis-je dire ? Je peine vraiment à trouver mes mots, car tu as été tellement plus que ma simple maison pendant 6 ans, tu as été ma vie ! Tu m’as accepté comme un fils, tu m’as poussé à m’améliorer chaque jour, chaque saison. Je peux dire honnêtement que j’ai toujours été déterminé à réussir, c’est ainsi que je suis fait. Mais je sais que je te dois tellement pour la personne et le joueur que je suis devenu. Tu m’as toujours poussé à donner rien d’autre que le meilleur de moi-même, chaque jour, chaque soir. Car c’est ce que tu attendais, et ce que tu méritais. Et j’espère que tu en es conscient, que j’ai dédié ma vie à cela, chaque fois que j’allais aux entraînements ou que j’entrais dans le United Center.

Merci à toute la franchise des Bulls, la famille Reinsdorf pour avoir osé miser sur moi en 2011 et m’avoir donné l’opportunité de pratiquer le sport que j’aime pour une si grande franchise. Je n’oublierai jamais le sentiment que j’avais quand j’ai été drafté, et quand j’ai joué mes premières minutes. C’est une expérience que je n’aurais jamais voulu vivre avec une autre franchise, et je te suis extrêmement reconnaissant pour m’avoir donné cette opportunité.

Chicago, je t’aime. Merci d’avoir accepté un gamin venant de Tomball, comme s’il était le votre. Maintenant, une nouvelle maison et une nouvelle franchise. Heureusement, avec quelques visages familiers ! Et probablement le plus important, merci à tous ceux qui sont dans les coulisses de la franchise et n’obtiennent pas la reconnaissance qu’ils méritent ! Ce sont vous, les vrais All-Stars !

Voilà comment partir d’une franchise avec classe, n’est-ce pas KD ?. Si son attitude a pu être remise en question en tant que leader par moments, Jimmy Butler a toujours su représenter les Bulls en restant hors des faits divers et en montrant l’exemple aux plus jeunes. Maintenant, il devra faire de même dans le Minnesota, avec Tom Thibodeau donc et quelques stars en devenir. Un challenge sportif excitant pour un All-Star indiscutable et qui devra se coltiner quelques beaux ailiers dans la Conférence Ouest. Mais on a très peu de doutes sur le fait qu’il va y arriver, quand on sait que le travail est ce qu’il y a de plus important dans la vie de Buckets. Un défi ? Pas de soucis.

Jimmy Butler quitte donc l’Illinois et Chicago avec un au revoir touchant. Au revoir, ou adieu d’ailleurs ? Difficile à dire, mais on sait la place qu’aura Chitown dans le coeur de l’ailier.

Source : Instagram

Les visiteurs ont tapé :


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top