Playoffs NBA

Grosse mission pour Brad Stevens ce soir : que faire si ses lieutenants galèrent à l’extérieur ?

Brad Stevens

“Allez Avery, t’en mets 30 encore ce soir !”

source image : YouTube

Pratique quand Avery Bradley se transforme en Kobe Bryant, mais a l’extérieur les soldats de Brad Stevens ont plus de mal à être efficaces. Alors, quelles solutions Brad Stevens devra apporter ? 

C’est un fait plutôt vérifié, les lieutenants sont meilleurs à domicile qu’à l’extérieur, notamment grâce aux habitudes, à la confiance d’être chez soi et un public qui pousse derrière. Ça s’est encore confirmé il y a deux jours avec Avery Bradley en mode Kobe qui plante 29 points à 12/19 au tir ou encore les 18 points de Jae Crowder. Mais a l’extérieur, c’est une autre histoire, surtout dans cette série où aucune des deux équipes n’a su gagner chez l’autre. Avery à Washington c’est 6 points de moyenne, Jae Crowder est bien en dessous de ses moyennes également, même constat pour Amir Johnson. Alors que faire ? Surtout que les Wizards ont trouvé un moyen de défendre Isaiah sur les deux derniers matchs, l’obligeant à plus passer le ballon. Du coup, si ses coéquipiers ne plantent pas, ça risque d’être compliqué. Al Horford est plutôt bon sur la série, mais peut vite se faire rentrer dedans par Gortat ou Markieff quand il est dans la capitale.

Une des solutions envisageables pour le coach des lutins est d’opter pour un cinq ultra défensif, sur des courts passages. Avec comme facteur X : Jaylen Brown. Le rookie fut très peu utilisé contre les Bulls mais a pris une place importante contre les Wizards. Bien que son rendement offensif est horrible, il a su limiter ses adversaires à 28% de réussite (12 points à 4/14) sur les 17 situations de un-contre-un dans les quatre premiers matchs. Al Horford reconnaît les efforts de son rookie et il en a parlé dans sa conférence d’après match.

Personne n’en parle, mais Brown, avec son énergie et sa défense, il a été énorme pour nous. Il nous permet de maintenir un niveau d’intensité. Il est très concentré.

Avec lui, Jae Crowder, Marcus Smart et Avery Bradley, les Celtics ont un gros potentiel défensif pour bloquer les lignes extérieures de Washington, et on l’a vu au dernier match, quand John Wall et Beal galèrent, on voit mal qui va se lever pour mener la troupe de la capitale. Il faut maintenir l’intensité et aller chercher des points dans la raquette plutôt que prendre 20 000 tirs du parking. Kelly Olynyk peut être intéressant sur des courtes séquences, lui qui peut écarter la défense des Wizards et proposer un match-up plus difficile à Markieff. Isaiah crée des espaces pour les lutins et ses coéquipiers doivent en profiter pour enfoncer Washington. Maintenant, c’est surtout dans le mental que Brad Stevens va devoir utiliser sa magie : les hôtes vont débarquer avec le couteau entre les dents, il faudra certainement répondre avec un jeu physique et rugueux, ce que John Wall soulignait et qui le soûlait lors de la dernière rencontre.

On fait confiance à Brad Stevens pour s’adapter et passer en finale de conférence ce soir, les lieutenants seront la facteur X dans le match de la nuit. Allez les gars, on fonce dans la peinture. 

source texte : ESPN


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top