Playoffs NBA

Preview Game 2 Cavaliers – Raptors : promenade de santé avec une petite bière pour la bande à LeBron ?

LeBron James

On continue à se foutre des raptors ?

source image : nba league pass

Après un game 1 remporté tranquillement en se moquant des Raptors pendant quasiment 48 minutes, les Cavaliers vont déjà essayer de faire le break en gagnant ce soir à la Quickens Loans Arena, à 1h heure du matin chez nous.

Les Cleveland Cavaliers ont défendu, on répète, les Cavaliers ont défendu ! Quel plaisir de voir les gars de l’Ohio exécuter leur plan de jeu défensif à la perfection. Dès le début du match on les a senti concentrés avec des prises à deux sur DeRozan et des rotations défensives bien effectuées, ce qui a conduit à seulement 29 tirs pour le duo Lowry-DeMar contre 36 pour Ibaka, PJ Tucker et Norman Powell. Ils ont aussi forcé les Raptors à prendre des tirs extérieurs plutôt que d’aller sur la ligne, une stratégie qui s’est avérée payante. Le backcourt des Raptors forçant les tirs et perdant beaucoup de ballons, les Cavaliers ont pu un maximum scorer en transition et quand LeBron arrive à 2000 à l’heure sur toi, tu peux pas y faire grand chose. Le King qui claque d’ailleurs 35 points, 10 rebonds et 4 passes à plus de 50% au tir, la routine quoi. Les 41 minutes peuvent paraître inquiétantes mais il faut se mettre à l’esprit que LeBron n’a joué que 4 matchs entre le 9 avril et le 1er mai, donc ça devrait aller.

En attaque, on attend un peu près la même chose des Cavaliers avec beaucoup de pick & roll et continuer d’écarter les intérieurs de Toronto, Jonas Valanciunas est trop lent et représente un gros point faible face aux intérieurs mobiles de Cleveland. On notera la bonne performance de Tristan Thompson avec 11 et 14 rebonds et des lancers francs rentrés quand les Canadiens ont tenté un poil de hack. D’après les news people, il ne serait plus avec Khloé Kardashian, ceci peut donc expliquer cela. Sinon les deux autres zigotos des Cavs, Kyrie Irving et Kevin Love, ont réalisé chacun un match solide et on attend la même chose ce soir. Si Uncle Drew pouvait casser d’autres chevilles, on en serait ravi. Pour ce soir, les Cavaliers doivent apporter la même énergie et continuer à piéger DeRozan avec des prises à deux constantes. S’ils empêchent le backcourt de Toronto de jouer son jeu, ils n’auront que très peu de chances de s’inquiéter.

Clé du match : focus en défense sur DeRozan et Lowry

Pour les dinosaures, ça s’annonce bien compliqué. Les lieutenants ne peuvent pas gagner si Demar et Kyle ne se bougent pas le cul, avec 39 points combiné, on s’attend à ce qu’ils prennent plus de responsabilités en attaque. Dwane Casey va devoir s’adapter et trouver un cinq plus small ball car Valanciunas n’est pas assez rapide et quand il se fait écarter par Channing Frye par exemple, c’est une raquette grande ouverte qui attend les Kyrie Irving ou LeBron James. Serge Ibaka doit aussi montrer qu’il est la 3ème option offensive des Raptors, et c’est pas Kevin Love qui va t’arrêter mon grand donc vas-y fonce ! Il l’a d’ailleurs montré au Game 1. Mais c’est aussi et surtout dans l’attitude que les Raptors ont été déplorable. Comment ça, LeBron attrape une bière et se moque de toi ouvertement et aucun de tes joueurs ne réagit ou s’énerve ? C’est aussi à ce moment là que le coach doit exploser et prendre sa technique pour sensibiliser ses joueurs, mais c’est sûrement trop demander à Dwane Casey. Toronto doit arriver le couteau entre les dents et ne pas avoir peur des contacts ce soir, pour ne pas rentrer au Canada avec déjà 2 matchs de retard. Laisser à Cleveland l’avantage psychologique est le meilleur moyen de prendre une gifle bien méritée. Sinon, pour essayer d’arrêter LeBron… bonne chance, il y a en a certains qui cherchent la réponse depuis 13 ans déjà.

Cleveland doit gagner le match de ce soir pour s’installer confortablement dans l’avion et partir au Canada serein. Pour les Raptors, il faut impérativement faire preuve de volonté et gagner à la Quickens Loans sous peine que la série ne dure pas très longtemps. Ça doit être saoulant de perdre toujours contre le même type quand même…


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top