Old-School

Quand Baron Davis anéantissait Andrei Kirilenko : entre Jazz et Warriors, on se retrouve !

Si vous avez découvert la NBA dans les années 2000, alors vous vous rappelez forcement de ce dunk légendaire de Baron Davis sur Andreï Kirilenko lors des Playoffs 2007. L’époque où regarder des highlights sur YouTube était une galère, l’iPhone n’existait même pas et Devin Booker avait seulement 10 ans. 

Dix ans déjà, les Warriors et le Jazz vont se retrouver à partir de ce soir, mardi 2 mai, pour la première fois en 10 ans. L’occasion de revoir une des équipes qui a le plus fait kiffer la NBA de l’époque : les Warriors 07 ou “We Believe”, comme vous voulez, menés par Baron Davis et Stephen Jackson qui ont sorti les Mavericks d’un Dirk Nowitzki élu MVP alors qu’ils étaient huitième de la Conférence Ouest. Comment les oublier ? Petit retour dans l’histoire avant de présenter un dunk qui a été placardé dans de nombreuses chambres d’adolescents de l’époque.

La saison 2006-07 est l’occasion pour les Golden State Warriors de cette année-là de retrouver les Playoffs après de nombreuses années de mauvais choix, de doutes et de blessures. Mais sur cette saison, c’est une équipe emmenée par Don Nelson et avec comme titulaires Baron Davis, Matt Barnes, Stephen Jackson et Al Harrington qui se présente, les deux derniers étant récupérés dans un transfert pendant la saison. Même notre Mike Pietrus français faisait partie de l’équipe.  En gagnant les 16 de leurs 21 derniers matchs, les Warriors se qualifient en Playoffs avec un bilan de 42-40 en jouant un jeu basé à fond sur l’attaque. C’est là que le slogan “We Believe” prend forme avec des t-shirts distribués à chaque personne présente dans l’Oracle Arena. Alors qu’au premier tour, tout le monde voit Dallas remporter facilement la série, c’est grâce à un small-ball de rêve, un Baron Davis sur un nuage (d’ailleurs il y a un très bel épisode de TBNL qui résume le garçon) et des mecs qui courent dans tous les sens que Golden State réalise l’impossible. Sortir le premier de conférence 4-2 en étant huitième, alors que les Mavericks ont un bilan de 67-15. L’histoire était lancée.

Pour la demi finale de conférence, les Warriors qui sont au sommet de la hype affrontent un Utah Jazz composé des mammouths que sont Andreï Kirilenko, Carlos Boozer (oui oui) et Mehmet Okur. Le Jazz est beaucoup plus complet en défense mais les Warriors y croient. Après avoir perdu les deux premiers matchs à l’extérieur, la série revient à l’Oracle Arena. Et c’est dans un blowout total pour Golden State que Baron Davis va réaliser le dunk de sa décennie. Le Baron part main gauche, passe son défenseur aujourd’hui remplaçant des Cavs et monte sur Kirilenko, avec la gonfle dans une main et l’autre dans la gueule. La salle explose, Davis célèbre comme il savait si bien le faire et les Warriors gagnent le match. Même s’ils perdront la série en 5 matchs, personne n’oubliera cette équipe de Golden State, que tout le monde aimait à l’époque, et surtout cette action qui symbolisa le culot du leader.

Lors du Game 1 de ce soir, la franchise d’Oakland remerciera les Warriors de “We Believe” en invitant tous les membres qui ont composé cette équipe magique. L’occasion de revoir quelques belles têtes, mais probablement pas celle de Kirilenko… 10 ans déjà, ça passe vite en NBA. 

Les visiteurs ont tapé :


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top