MVP Rankings

Most Valuable Player : les votes de la rédaction pour la saison 2016-17

Russell Westbrook James Harden

Qui… qui… qui…

Source image : SportsCenter

Avec une saison régulière terminée et des trophées qui seront distribués officiellement le 26 juin par la NBA, l’heure est tout de même venue de donner nos votes concernant chaque grande récompense : tout de suite, le Most Valuable Player de l’année !

Meilleure Progression de l’Année
Défenseur de l’Année
Coach de l’Année
Sixième Homme de l’Année

C’est la course qui a rendu fou tout le monde. Plutôt James, plutôt Russ, plutôt Harden, plutôt Westbrook, plutôt la barbe, plutôt les dunks, plutôt plein de triple-doubles, plutôt plein de victoires… inarrêtable discussion ! Elle touchera bientôt à sa fin, après avoir également observé Kawhi Leonard, LeBron James, Isaiah Thomas, John Wall, Stephen Curry et compagnie tenter de prendre la parole. Mais au final, il n’en reste que deux, voici ce qu’en pense la rédaction…

___

David : Kawhi Leonard

De toute façon chez TrashTalk, vous êtes pro-Harden. Et en plus vous ne faites que sucer Westbrook. Faut dire que les mecs sont des extra-terrestres. Mais pour moi le meilleur cette saison, c’est Kawhi car son impact offensif est certes moindre que celui des deux favoris, mais il est tellement fort en défense à côté d’eux – ce qu’on oublie parfois j’ai l’impression – qu’il passe avant eux pour moi. Loin de chercher à faire des stats ou à se mettre en avant, son impact n’est pas moindre. Et sans forcer, du moins c’est l’impression qu’il donne. Je sais que je ne serai pas suivi, mais tant pis.

Ben : Russell Westbrook

Si on lançait une pièce en l’air, elle atterrirait sur la tranche. Avant même de chercher à classer les deux anciens coéquipiers du Thunder, prenons un moment pour admirer la saison qu’ils viennent de réaliser. Au-delà des chiffres, c’est le spectacle et le suspense que nous ont offert Russell Westbrook et James Harden tout au long de l’année qui mérite une longue standing ovation. Mais la NBA est un peu maniaque et a toujours besoin de ranger les joueurs dans des cases. Traditionnellement, le MVP est le meilleur joueur d’une équipe candidate pour le titre. Traditionnellement, James Harden serait favori pour ce trophée. Sauf que depuis quelques années, la NBA a rompu les codes du passé. Des records intouchables ont été battus et Russell Westbrook est le joueur qui symbolise le plus ce changement d’époque avec une ligne statistique presque inédite. Quand on se sera tous mis d’accord sur la définition de valuable, on pourra parler de logique et de mérite. En attendant, je vote pour le monstre d’OKC avec une subjectivité assumée. Pour ses records, pour son attitude, pour sa loyauté et la story suite au départ de KD. Et surtout pour cet énorme triple-double de moyenne que je n’ai jamais réussi à taper sur 2K ! Un record historique dont on se souviendra encore dans un demi-siècle. Si ça c’est pas valuable…

Alexandre : James Harden

Même si je pense que c’est Russell Westbrook qui va récupérer le plus de points auprès des votants grâce à l’aspect historique de sa saison, pour moi le MVP c’est James Harden cette année. La fin de saison de Westbrook m’a fait hésiter mais quand on se pose un peu sur ce que vient de nous fournir le Barbu aussi bien individuellement, que collectivement, qu’en termes de leadership, il est indéniable qu’il a passé un gros cap qui a été à la base de l’ascension des Rockets sur le podium de l’Ouest. Pour ce qui est de la ligne de stats, celle d’Harden est à peine inférieure à celle de Westbrook… Le résultat des votes peut vraiment être très serré !

Giovanni : Russell Westbrook

Parfait, je viens de voir que les copains avaient des avis divergents et ça prouve en tout cas le délire de cette saison. J’ai beau tourner ça dans tous les sens, pour ma part je ne vois pas comment je peux ne pas donner ma voix à RW. Le bilan est moins bon ok, mais on ne parle pas non plus de 25 wins d’écart entre les deux franchises. Harden n’est pas si loin que ça en terme de stats mais LE RECORD purée. 42 triple doubles. Non mais allô quoi. Et le TD de moyenne on en parle ?! Le RW Game contre Denver vs le Harden Game au soir de la Saint Sylvestre où j’étais saoul juste en lisant les boxscores… Le body language me plaît d’avantage chez Russell même si Ramesse est un esthète et, si le meneur du Thunder s’est retrouvé avec l’intégralité des matchs à gérer seul, ce qui a permis aussi ces stats, James a aussi bénéficié d’un coach solide et d’un système le mettant en valeur. Verdict : Russell Westbrook d’un souffle pour moi mais d’ailleurs… on pourrait pas avoir deux MVP ? PS : je n’ai même pas parlé de Kawhi et Dieu seul sait comme j’ai dû prendre sur moi.

Bastien : James Harden

Bouh ! Basketix ! Vous n’y connaissez rien ! Allons allons, trêves de plaisanteries. Laissons à chacun la possibilité d’expliquer ses choix, et en quoi James Harden mérite ce trophée un poil plus que Russell Westbrook, même si l’OVNI repartira probablement avec. Aussi historique que soit le phénomène d’OKC, il n’a pas gratté le podium de la Conférence Ouest. Il n’a pas non plus fait bondir son équipe de 14 victoires en un an. Il n’a pas remporté 3 des 4 confrontations face à son adversaire direct dans la course au trophée. Des points parmi tant d’autres validés par Harden, qui n’a terminé qu’à 2 rebonds de cet historique triple-double de moyenne, en calant quand même 20 TD si on veut parler chiffres. Sauf que résumer la campagne de James à du numérique serait presque comme… dévaloriser son dossier. C’est dans l’attitude, le leadership, la mise en avant des siens et le changement de comportement qu’Harden a franchi un cap, un qui lui permet de passer le second tour en écartant facilement… le Thunder. Pas les mêmes équipes, pas le même contexte certes, mais je vote pour le leader d’une équipe menaçante à l’Ouest, qui a lui aussi réalisé une saison légendaire. Moins que Russell, mais légendaire quand même.

1 Comment

1 Comment

  1. Emery

    1 mai 2017 à 23 h 23 min at 23 h 23 min

    La plupart des gens diront James harden parce que il a gagné le 1er tour des playoffs face à russell Westbrook mais arrêter vous et revenez sur son année légendaire, une saison juste plus que remarquable, cela fait plus d un demi siècle que des stats pareil ne se sont plus produit alors si ce n est pas lui le Mvp c est que il y aura un problème. En plus le mec il fait tout dans sa team il est le leader en terme de points de rebond et d assist et il a réussi à rester dans le top 8 sans KD (AKA le traître) et sans Serge Ibaka il mérite ce titre sans doute.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top