Knicks

Kristaps Porzingis, symbole du ras-le-bol des Knicks : réunion séchée, besoin de décompresser

Kristaps Porzingis

Les vacances vont faire du bien.

Source image : YouTube - NBA

Rien ne va plus à New York où les supporters des Knicks se contentent de suivre les Playoffs à la télévision comme lors des trois saisons précédentes. Quelques jours avant de partir se ressourcer en Lettonie, Kristaps Porzingis a même séché la réunion de fin de saison avec les dirigeants.

Chaque année c’est la même chose, ou presque. Il y a six mois, tout le monde s’accordait pour dire que cette équipe des Knicks avait largement de quoi prétendre à un spot en Playoffs en fin de saison. Avec un recrutement intéressant notamment réalisé chez les Bulls, New York affichait de grosses ambitions cette saison avec pour objectif de redorer le blason d’une franchise trop souvent sali ces dernières années. Raté, les Knickerbockers terminent à la douzième place de la Conférence Est avec seulement trois victoires de plus que les Sixers, avant-derniers. Pourtant, ce n’est pas ce qui a le plus dérangé Kristaps Porzingis cette saison, lassé de toutes les déclarations et les rumeurs qui ont circulé autour de Big Apple durant les derniers mois. C’est en partie ce qui l’a poussé à ne pas assister à la dernière réunion de la saison en compagnie de Phil Jackson et Steve Mills, le GM, notamment. Le chouchou du Madison Square Garden reste attaché aux Knicks et n’a pas l’intention de les quitter dans l’immédiat mais il serait échaudé par le manque de direction claire de la franchise selon une source d’ESPN.

“Bien sûr que j’aime New York. J’aime New York. […] Ce n’est pas le bon moment pour commenter quoi que ce soit [à propos de la réunion]. Je n’ai rien envie de dire.”

Il fallait être très inventif pour trouver une logique et une ligne directrice dans le jeu proposé par l’équipe de Jeff Hornacek cette saison. D’abord libérés de toute forme géométrique et notamment triangulaire en première partie de saison, les Knicks ont ressorti le compas de la trousse après le All-Star Weekend pour un résultat peu convaincant. En défense, l’assistant coach Kurt Rambis a aussi changé de stratégie à plusieurs reprises ce qui a eu le don de semer encore plus le trouble dans les esprits des joueurs. Là-dessus, les tentatives ratées du Zen Master de se débarrasser de Carmelo Anthony avant la deadline de février n’ont pas arrangé l’ambiance dans le vestiaire et tout le monde avait visiblement hâte d’en finir avec cette campagne 2016-17 encore une fois placée sous le signe du gâchis. Pour l’ancien mentor de Michael Jordan aux Bulls et de Kobe Bryant aux Lakers, l’objectif sera de reformer une cohésion de groupe cet été pour partir sur des bases plus saines en octobre 2017.

“Je pense que quelque chose se déconnecte de temps en temps avec cette équipe et il y a eu un esprit de rébellion qui a créé la discorde pendant l’année. Cela doit cesser et cela va cesser.”

Avant de développer de nouveaux automatismes avec ses coéquipiers, Kristaps Porzingis a prévu de couper un peu avec le basket et la ville qui ne dort jamais. Le sophomore devrait rentrer au bled, en Lettonie, cette fin de semaine pour recharger les batteries auprès de ses proches et surtout loin des bruits incessants de la cité new-yorkaise.

Le chantier est de taille pour Phil Jackson qui va avoir du pain sur la planche cet été s’il veut assainir un peu sa franchise. Le divorce avec Melo semble consommé mais attention à ne pas donner à d’autres joueurs des envies d’ailleurs…

Source texte : ESPN

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top