Knicks

Kristaps Porzingis ne veut pas entendre parler de tanking : le Letton veut ramener les Playoffs à New York

Kristaps Porzingis

Ne venez pas parler de tanking à Porzingod.

Source image : NBA League Pass

Les Knicks avaient impressionné leur petit monde en démarrant la saison en trombe, portés par un Kristaps Porzingis en mode MVP. Mais depuis, l’euphorie s’est estompée et les New-Yorkais ont été forcés de revenir à la réalité, celle dans laquelle ils semblent encore un peu courts pour accéder à la postseason. Pourtant, il n’est pas question d’abdiquer pour le franchise player letton.

Dixièmes de la Conférence Est, les Knicks se sont petit à petit éloignés de leur objectif initial et il paraît illusoire d’espérer les voir dépasser les Pistons et les Sixers pour le huitième spot. En conséquence, se pose la question du tanking, déjà abordée en cours de saison lorsque l’on apprenait que Kyle O’Quinn était sur le marché et que les résultats collectifs de Big Apple se cassaient la gueule. Sauf que Kristaps Porzingis, interrogé au sujet de la direction prise par les Knicks à l’approche de la trade deadline, a manifesté son désir de continuer à tenter d’arracher les Playoffs plutôt que de balancer la fin de saison au profit d’une énième période de tanking.

« D’un point de vue personnel, jouer les Playoffs serait énorme à ce stade de ma carrière. Le plus tôt sera le mieux, et la majeure partie de mes coéquipiers n’ont pas connu non plus cette expérience dont tout le monde parle. Donc oui, égoïstement j’aimerais jouer les Playoffs ! […] Je pense que tout le monde a envie de faire les Playoffs. On ne va pas se pointer sur le terrain pour tanker. Il n’y a qu’à jouer. C’est ce sur quoi je suis concentré : ce que je dois faire sur le terrain, mieux jouer, faire gagner mon équipe. »

Porzingis préférerait donc que les Knicks soient plus acheteurs que vendeurs d’ici à la trade deadline, le 8 février prochain. Mais quelles sont les options susceptibles de les faire passer au niveau suivant pour devenir un candidat crédible aux Playoffs ? On a parlé de Kyle O’Quinn, de Willy Hernangomez qui pourrait lui aussi être échangé, de notre Jooks national qui devrait très bientôt faire ses valises, qu’il s’agisse d’un échange (peu probable) ou d’un buyout… Reste à voir quels joueurs pourraient venir renforcer l’équipe, notamment dans un backcourt encore un peu tendre, entre vieux briscards et jeunes joueurs inexpérimentés. La piste Kentavious Cardwell-Pope ne devrait pas être réactivée avant cet été, il faudra donc aller chercher du renfort ailleurs. Mais quoi qu’il en soit, Porzingod refuse de saborder la saison en cours et d’adopter une mentalité pro-tanking qu’il juge indigne d’un athlète professionnel.

« Je ne pense pas que ce soit sain d’avoir cela [le tanking, ndlr] dans la tête, en tant que joueur. Peu importe ce qui arrive, on donne tout ce que l’on a sur le parquet et si ça ne marche pas, qu’on ne peut pas gagner de match, alors une autre opportunité se présentera et on draftera un jeune. Mais un joueur NBA ne doit pas penser au tanking, il doit être concentré à 100% et vivre avec le résultat. »

Ce qui est sûr, c’est que la semaine à venir risque d’être agitée à New York, et qu’il faut s’attendre à voir du transfert. En l’état, seuls la Licorne et Frank Ntilikina semblent être intouchables, et les Knicks disposent mine de rien de quelques assets susceptibles d’intéresser les autres GM. C’est pas cette semaine que le front office de Big Apple trouvera le sommeil… 

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top