Los Angeles Clippers

Preview Clippers – Jazz : mobilisation de l’équipage ou naufrage pour les Voiliers de Los Angeles ?

Clippers

Les Playoffs arrivent vite, les Clippers inquiètent toujours. Le temps presse pour les Angelinos.

Source image : YouTube - Clippers

Les Los Angeles Clippers accueillent le Utah Jazz à partir de 20h30 au Staples Center, un match qui sent bon le premier tour de Playoffs. Reste à savoir qui aura l’avantage du terrain.

Après trois revers consécutifs lors du road trip à l’Est (à Cleveland, Chicago et Indiana), le Jazz voyait ses poursuivants se rapprocher dans la lutte pour la quatrième place de la Conférence Ouest, synonyme d’avantage du terrain au premier tour des Playoffs. Heureusement, Utah a renoué avec la victoire contre New York mercredi à Salt Lake City, porté par un Rudy Gobert monumental : 35 points, 13 rebonds, 4 contres à 13/14 au tir er 9/12 aux lancers-francs. Record de points en carrière et 50è double-double de la saison pour le Roi Dagobert qui n’en finit plus de progresser. Comme l’explique Gordon Hayward, leader offensif du Jazz, c’est en attaque que Rudy a évolué :

“La chose la plus importante, c’est qu’il a de meilleures mains. Il est maintenant capable d’attraper la balle dans le trafic. Son jeu de pieds s’est aussi amélioré. Il est tellement imposant que si vous ne faites pas faute, il vous dunke dessus. Et en plus, il est meilleur aux lancers-francs.”

En gros, Rudy progresse dans tous les domaines. Et il lui faudra à nouveau le démontrer ce soir pour faire gagner les siens, car les Clippers ne sont qu’à un match et demi derrière le Jazz. Même OKC est dans la bagarre, avec deux matchs et demi de retard. Qui plus est, notre Gobert national ne sera pas épaulé par Derrick Favors, blessé au genou. Le retour de Shelvin Mack, absent lors des 17 derniers matchs pour une blessure à la cheville, est encore incertain.

Rudy Gobert aura fort à faire avec la raquette des Clippers composée de Blake Griffin et DeAndre Jordan. Un vrai duel de titans. D’ailleurs, la dernière confrontation entre les deux équipes, remportée par le Jazz sur son parquet 114-108 le 13 mars, avait donné lieu à quelques accrochages entre Rudy Gobert d’un côté et Chris Paul et J.J. Redick de l’autre. La rencontre de ce soir promet d’être tendue avec des Clippers revanchards qui ont l’occasion de revenir à une petite victoire du Jazz en cas de succès, tout en s’assurant le gain du tie breaker. Et les Angelinos sont aussi menacés par l’arrière. Après trois victoires consécutives (certes contre des équipes très faibles : l’équipe C des Cavaliers, les Knicks et les Lakers qui n’en finissent plus de perdre), les hommes de Doc Rivers ont rechuté à Dallas ! Du coup, OKC n’a que deux victoires de moins que les Clippers. Alors que les problèmes de vestiaires semblent miner les Clippers, il est grand temps de se remobiliser en cette fin de saison. Au rayon des bonnes nouvelles, les Clippers pourront s’appuyer sur un effectif au grand complet, ce qui a rarement été le cas. De plus, le Jazz leur réussi plutôt bien d’habitude. Avant la défaite du 13 mars, les Clippers avaient remporté les neuf dernières confrontations. Ils ont aussi gagné 17 des 19 dernières rencontres entre les deux équipes, dont les quatre dernières au Staples Center. Bref, ils partent favoris. Mais ces derniers temps, les Clippers n’ont jamais vraiment assumé leur statut de ténor de l’Ouest.

Cette saison, personne n’attendait Utah si haut à l’Ouest et les Clippers, attendus au tournant, déçoivent. A neuf matchs de la fin, c’est l’occasion ou jamais pour les Angelinos de remettre les pendules à l’heure et de recoller au Jazz pour tenter de les coiffer au poteau.

Source texte : ESPN


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top