Spurs

Nouvelles rassurantes pour LaMarcus Aldridge : de retour sur les parquets, les Warriors peuvent trembler

LaMarcus Aldridge

LMA est de nouveau prêt à manger du Guerrier au petit-déj.

Source image : YouTube - Spurs

Moins d’une semaine après avoir tiré la sonnette d’alarme, LaMarcus Aldridge est sorti d’affaire. Les médecins ont donné leur feu vert pour que l’ailier-fort rejoigne les Spurs pour tenter de reprendre cette fameuse première place aux Warriors avant la fin de la saison régulière à l’Ouest.

La nouvelle avait glacé le sang des fans des Spurs et plus globalement de tous les curieux de la NBA. Diagnostiqué avec une légère arythmie cardiaque à quelques heures de la réception des Warriors dans un choc digne de la CFA 2, LaMarcus Aldridge avait immédiatement été envoyé passer une batterie de tests pour s’assurer qu’il puisse continuer à exercer sa profession sans risque. San Antonio avait évidemment joué la carte de la prudence en annonçant une absence à durée indéterminée pour laisser à l’ancien leader des Blazers tout le temps nécessaire avant de reprendre le basket sans crainte. LMA a passé toute une série d’examens vendredi et lundi et a finalement rejoint ses coéquipiers plus tard dans la journée de lundi. Gregg Popovich s’est montré rassuré devant les journalistes d’ESPN ce mercredi pour confirmer que le numéro 12 serait bien sur la feuille de match du soir même contre son ancienne équipe de Portland.

“LaMarcus est de nouveau apte à jouer. Nous sommes évidemment réjouis de le retrouver mais plus encore du fait que les docteurs estiment qu’il va bien et que nous ne le mettons pas en danger. C’est le plus important.”

C’est une excellente nouvelle pour les Spurs qui récupèrent ainsi leur deuxième meilleur élément alors que Kawhi Leonard est également de retour après avoir suivi le protocole obligatoire en cas de légère commotion cérébrale. San Antonio aura besoin des 17,3 points et 7,4 rebonds de moyenne de l’ailier-fort pour conserver la pression sur les Warriors au classement mais surtout en Playoffs. Le deuxième choix de la Draft en 2006 est atteint du syndrome de Wolff-Parkinson-White et doit se faire examiner au début de chaque nouvelle saison concernant ces problèmes cardiaques. Pop a raconté que son joueur se “sentait bizarre” après la défaite à Oklahoma City et il a immédiatement fait le rapprochement. LMA doit faire avec ces petites alertes au quotidien et ne l’a jamais caché à son nouveau staff qui peut désormais souffler un bon coup : son intérieur de luxe est de nouveau sur les rails.

Il reste 16 rencontres au programme des Spurs avant la fin de la saison régulière. Gregg Popovich devrait ménager son ailier-fort comme il a déjà l’habitude de le faire en temps normal pour mettre toutes les chances de son côté avant les Playoffs. C’est en post-saison que San Antonio aura le plus besoin de ses stars pour essayer d’offrir une petite sœur à la collection de bagues de Tony Parker en juin.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top