Top Ten

NBA Top 10 du jour : Andre Iguodala sort du contrôle technique, les ailes sont encore fonctionnelles

C’est aujourd’hui un drame ayant touché de plein fouet les Français  le 11 mars 1978 qui accompagne le NBA Top 10 de la nuit. Une histoire de baignoire… et d’électrocution.

Vous l’aurez compris, nous “fêtons” ce matin le 39ème anniversaire de la mort de Claude François, Cloclo pour les intimes et… pour les non-intimes d’ailleurs. Une naissance en Égypte en 1939, une carrière exceptionnelle, une aura légendaire… les mots suffisent en général à peine pour décrire le phénomène Cloclo dans les années 60 et 70. Fils d’Aimé François et de Lucia Mazzei, c’est à la toute fin des années cinquante qu’il entamera une carrière qui l’emmènera au bout du compte se produire sur les cinq continents, au rythme de chorégraphies aussi ridicules que connues dans le monde entier. Après s’être acoquiné avec les grands noms du show-biz, Claude se fabriquera tout seul dès le début des années 60. Belle belle belle sera son premier succès, le premier d’une liste au moins aussi grande que celle des triple-doubles de Russell Westbrook. Alexandrie Alexandra, Comme d’habitude, Le téléphone pleure, Le lundi au soleil, tant de refrains connus et reconnus par tous, même toi là, toi qui nous lis et qui n’a jamais dansé une seule fois sur du Cloclo mais qui connaît quand même les paroles par cœur sans vraiment savoir pourquoi… Car c’était ça Claude François, et c’est toujours ça d’ailleurs. Un mec que vous ne pouvez pas rater, un mec que l’on connaît tous forcément que l’on aime ou pas la musique disco et les déhanchements tellement kitch de ses fameuses Clodettes.

Un accident de salle de bain à 39 ans et tout s’écroule, un symbole finalement pour résumer la vie d’un homme pour qui rien n’allait jamais assez vite. Un OVNI de la variété, un extraterrestre du show-business, qui aura laissé derrière lui des millions de Français en pleurs. Une sacrée histoire et une fin de vie rentrée dans la légende, presque autant que le poster de Marvin Williams cette nuit.


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top