Hawks

Les Raptors au spot 4 se déplacent à Atlanta au spot 5 : ça ne va pas jouer pour des prunes !

Toronto Raptors v Atlanta Hawks

DeMar DeRozan et les Raptors, privés de Kyle Lowry, auront fort à faire ce soir à Atlanta, pour défendre leur quatrième place.

La lutte pour les différents spots fait rage à quelques semaines des Playoffs. Cette nuit, à partir de 2 heures du matin, c’est à la Philips Arena que se tiendra la plus grosse bataille : les Atlanta Hawks, cinquièmes, reçoivent les Toronto Raptors, quatrièmes, dans ce qui pourrait bien être un avant-goût d’une série de premier tour de Playoffs à l’Est. Reste à savoir qui aura l’avantage du terrain.

Les Hawks le savent : cette fin de saison s’annonce déterminante pour leur aventure en playoffs. Pour l’instant, les Hawks sont cinquièmes de la Conférence Est, la place du con. Car elle est non seulement la première place qualificative sans l’avantage du terrain au premier tour des playoffs, mais en plus, elle donne toutes les chances de croiser la route de Cleveland, véritable épouvantail, dès le deuxième tour. La réception de Toronto, quatrième de la Conférence Est, est donc décisive. En cas de victoire, les Hawks reviendraient à deux petits matchs des Canadiens au classement, et auraient donc pour ambition de les dépasser sur le fil, alors qu’il ne reste que dix-huit matchs à disputer. Qui plus est, dans leurs confrontations directes, les deux franchises sont à égalité, avec une victoire pour chacune, le tie breaker est donc en jeu ce soir. C’est à dire qu’en cas de bilan similaire entre les deux équipes en fin de saison, c’est le vainqueur de ce soir qui serait classé devant. Pour sortir gagnant de cette bataille, les faucons pourront compter sur un Dennis Schröder à 100%, débarrassé des petits soucis de vestiaires. L’Allemand s’était fait sortir par Mike Budenholzer et n’avait pas joué pendant toute la deuxième mi-temps du match face à Golden State après s’être expliqué avec Dwight Howard sur une action, laissant Stephen Curry wide-open à 3-points. Et Dennis n’en est pas à sa première punition. En tout cas, il avait quant à lui expliqué ne pas comprendre la décision de son coach. Mais le meneur des Hawks est encore jeune, il a le temps de s’assagir. D’ici là, capitaine Paulo veille sur lui :

« Nous sommes frères, On va à la guerre chaque soir. Je suis toujours là pour lui, et il le sait ! » a assuré Paul Millsap à propos de Dennis Schröder.

Ainsi, Schröder a rencontré coach Bud et s’est entretenu avec Paul Millsap au téléphone, et bim, tout est rentré dans l’ordre : 31 points contre les Nets pour Dennis, agrémentés de 5 assists et 3 steals dont une clutch, le tout sans trembler au lancers francs (10/10 dans l’exercice) pour ficeler la victoire. Incident clos, et c’est tant mieux pour les Hawks. Car, en cas de défaite cette nuit, les Hawks devront certainement revoir leurs ambitions à la baisse en cette fin de saison régulière, et laisser définitivement filer l’avantage du terrain, pour se concentrer sur l’arrière. En effet, Indiana, actuellement sixième, n’a que deux matchs de retard sur ATL…

De l’autre côté de la frontière canadienne, Toronto lorgne toujours sur la troisième place des Wizards, voire la deuxième des Celtics. Pour confirmer cette ambition et s’offrir un sprint final haletant, il faut battre les Hawks ce soir, et les mettre quasiment hors de portée. Battre Atlanta, les Raptors savent le faire : ils avaient broyé les faucons à la maison en décembre, 128-84. Oui mais voilà, deux semaines plus tard, les Hawks étaient revenus se venger, en gagnant 125-121. Et ce soir, les Raptors seront privés de Kyle Lowry, blessé jusqu’à la fin de la saison régulière. Heureusement, les dinos peuvent s’appuyer sur un DeMar DeRozan de retour en forme en cette fin de saison, et sur une raquette de nouveau performante. Serge Ibaka, arrivé du Magic en échange de Terrence Ross, s’est déjà parfaitement adapté. En sept matchs, il tourne à 16,4 points, 7,4 rebonds et 2 contres de moyenne. A côté de lui, Jonas Valanciunas, retrouve de sa superbe. Si le pivot lituanien a du mal à vraiment passer un cap cette saison, il sort d’un très gros match à New Orleans, face à DeMarcus Cousins (!) et Anthony Davis, certes blessé en deuxième mi-temps. Auteur de 25 points et 13 rebonds à 9/13 au tir, Valanciunas a été le plus performant des Raptors face aux Pelicans, inscrivant d’ailleurs son plus haut total de points depuis ses 32 points inscrits contre Detroit, lors du premier match de la saison. Cerise sur le gâteau, il a été actif des deux côtés du terrain, comme l’explique Dwane Casey, son coach : « C’est l’un des meilleurs matchs de Jonas en défense sur pick-and-roll », rien que ça. On rappelle qu’en face, c’était Boogie et The Eye Brow, deux énormes clients. Bref, ça promet pour cette nuit face à Dwight Howard.

Ce match revêt donc un enjeu mathématique et sportif tout particulier puisque le tie breaker est en jeu et les deux franchises se battent pour obtenir l’avantage du terrain. Mais l’enjeu est également tactique et psychologique, en vue d’un affrontement en playoffs. East basketball ce soir à la Philips Arena !

Source: ESPN


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top