Lakers

Rob Pelinka nommé General Manager des Lakers : le voilà, le bras-droit officiel de Magic Johnson

Rob Pelinka
Source image : YouTube

Si la plus grosse information est tombée hier soir en voyant Magic Johnson devenir vice-président des Lakers, le légendaire meneur devait se trouver un nouveau GM et celui-ci a été nommé : coucou, Rob Pelinka.

Rob quoi ? Qui ça ? Mais, hein ? Pour ceux qui débarquent dans le circuit et se demandent qui est ce type possédant un nom d’étagère Ikea, Rob est un agent très respecté dans le circuit NBA puisqu’il a représenté et représente encore des joueurs assez puissants. On pense évidemment à Kobe, en premier lieu, qu’il représentait durant la plupart de ses négociations en deuxième partie de carrière, mais aussi aux athlètes de la Ligue actuelle qui devraient vous dire quelque chose : James Harden, Eric Gordon, Avery Bradley ou Andre Iguodala pour ne mentionner qu’eux, de bons petits clients qui remplissaient le portefeuille de Pelinka. Seulement, en voyant Jeanie Buss nettoyer intégralement la franchise hier et virer Mitch Kupchak au cours de cette procédure, il fallait bien trouver un nouveau General Manager. Il n’a pas fallu attendre longtemps avant que Magic trouve son homme, c’est donc Rob Pelinka qui gérera tout le sale boulot de reconstruction en coulisses avec le Hall of Famer.

Une bonne nouvelle ? Une mauvaise nouvelle ? Difficile de juger immédiatement ce recrutement sans avoir vu les deux hommes au boulot. Ce qu’on sait de positif, c’est qu’en ayant RP dans le cockpit, les Lakers auront au moins quelqu’un qui connaît les sales ficelles de la NBA et saura lesquelles tirer. Ce n’est pas pour traiter Magic d’idiot, loin de là, mais la légende est bien plus efficace pour représenter la boutique et faire en sorte qu’elle brille, plutôt que de devoir fouiller dans les détails du CBA et contacter les bonnes personnes. Pelinka, ce fût son boulot jusqu’ici. Cependant, et c’est là qu’il faudra être patient, c’est qu’on se retrouve avec deux nouveaux à la tête des Lakers. Non seulement Rob n’a pas encore d’expérience en tant que manager d’une franchise NBA, mais il en va de même concernant Johnson et le titre de vice-président dans cette Ligue. Il va donc falloir retrousser ses manches, effectuer quelques erreurs, bombarder sur les qualités des deux hommes et espérer qu’ils s’entendent bien sur la longueur pour que tout fonctionne dans quelques années. Bien évidemment, dans le cadre de ce recrutement, Pelinka ne pourra plus représenter les clients qu’il avait jusqu’ici.

Voilà le duo avec lequel les fans des Lakers vont devoir faire, désormais. Au revoir Kupchak et Jim Buss, bonjour Magic Johnson et Rob Pelinka, une nouvelle ère démarre dans Los Angeles.

Source : CBS Sports


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top