Kings

Matt Barnes fait les frais du trade des Kings : libéré de tout contrat, direction l’hospice ?

matt barnes

“Pardon Vlade, tu peux répéter ? J’ai dû mal comprendre.”

Source image : TMZ

Le problème quand on échange un joueur du calibre de DeMarcus Cousins, c’est qu’il faut récupérer beaucoup de joueurs pour équilibrer les masses salariales des deux franchises. Matt Barnes en a fait la dure expérience en apprenant qu’il ne faisait plus partie des Kings lundi matin.

La déflagration de ce trade échafaudé entre Sacramento et les Pelicans continue sans cesse de s’étendre. Il faudra bien quelques jours, voire quelques semaines pour totalement s’habituer à voir Anthony Davis et DeMarcus Cousins sous le même uniforme, mais cette association a eu des conséquences énormes sur le reste de la Ligue. Non seulement les Sixers se frottent les mains depuis dimanche mais le destin d’autres joueurs a complètement basculé depuis l’officialisation de la nouvelle, quelques minutes après le All-Star Game. Il y a bien sûr Buddy Hield, Tyreke Evans et Langston Galloway qui vont faire le chemin inverse pour aller en Californie. Il y a aussi Omri Casspi, qui n’est pas All-Star et qui va donc arriver à New Orleans quelques jours après tout le monde pour ne plus en repartir. Mais, si nos souvenirs de primaires sont exacts, 3-2=1 et il manque un spot aux Kings pour accueillir tous leurs nouveaux arrivants. Oui, vous avez compris ou vous avez tout simplement lu le titre de l’article, le quinzième casier du vestiaire des hôtes au Golden 1 Center appartenait à Matt Barnes, qui a donc été prié de faire ses valises pour libérer une place sur le banc.

Arrivé en provenance de Memphis pendant l’été, il était le chouchou de Dave Joerger qui était déjà son entraîneur aux Grizzlies la saison dernière. En plus de hanter les nuits de Derek Fisher, le vétéran rendait encore de fiers services à son équipe avec un rendement moyen de 7,6 points, 5,5 rebonds et 2,8 passes par rencontre. À part quelques histoires obscures du côté d’une boîte de nuit new-yorkaise, Matt Barnes était donc apprécié des fans qui aimaient son côté thug et sans peur. Finis les verres de sky en compagnie de Boogie dans les vestiaires, à moins que les Pelicans ne soient tentés de reformer le duo infernal dans la capitale du jazz. En tout cas, l’ailier de 36 ans est libre d’aller où il le souhaite maintenant que son contrat de 12,5 millions de dollars sur deux ans a été rompu avec les Kings.

Une équipe en recherche de muscles et d’expérience pourrait se laisser tenter par le vétéran. Matt Barnes connaît le chemin des Finales de Conférence et il pourrait se laisser tenter par un dernier défi sportif alors qu’il a encaissé un beau chèque de la part des Kings pour s’en aller.

Source texte : ESPN

1 Comment

1 Comment

  1. Kobe24

    21 février 2017 à 22 h 59 min at 22 h 59 min

    3-2=1 -2+3=1
    Or 2 c’est le nombre de joueurs arrives aux Warriors and the warriors blew a 3-1 lead
    (Désolé, c’est complètement capillotracte mais je n’ai pas pu m’en empêcher ?)

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top