Kings

Peja Stojakovic nommé assistant de Vlade Divac aux Kings : vous reprendrez bien un petit peu de Serbie ?

Peja Stojakovic

Dans 10 ans, grâce à ce type, c’est le maillot de Bogdan Bogdanovic qui sera retiré par les Kings.

Source Image : NBA.com

Rien de tel qu’un compatriote pour faire le travail comme vous voulez qu’il soit fait. Ainsi Vlade Divac, le general manager des Sacramento Kings, a promu Peja Stojakovic au rang d’assistant personnel. Deux anciens de la maison pour s’occuper des tâches ménagères, c’est l’assurance du boulot bien fait.

Ah qu’elle était belle, cette époque des Kings du début des années 2000… Mike Bibby qui place les systèmes, Doug Christie qui défend sur Kobe, Chris Webber qui claque du tomar dans tous les sens, Vlade Divac qui distribue les assists depuis le poste à son sniper de pote Peja Stojakovic… Tout cela a bien changé, et c’est maintenant Peja qui va assister Vlade, à son poste de GM. Il s’occupera ainsi du développement des joueurs, du scouting en prévision de la Draft et de la supervision de l’équipe de G League des Stockton Kings. Axé sur les jeunes, donc. Il donnera de précieux conseils à son compatriote, en espérant que la franchise redore son blason rapidement, avec l’aide de cette association. Le Serbe ne pouvait cacher son excitation de travailler avec son ancien coéquipier dans un communiqué officiel de Sacramento.

“Je suis très heureux d’annoncer que Peja occupera ce poste. Son expérience en tant que joueur et dirigeant ajoutée à ses compétences pour développer les joueurs et repérer les talents est un atout non négligeable pour les Kings. »

En effet, le sniper des Balkans a déjà passé trois ans, depuis 2015, à bosser dans le front office des Californiens. Il s’y occupait ainsi du développement des joueurs au poste de vice-président des opérations basket, et a sûrement déjà appris deux ou trois trucs aux joueurs de Sacto sur comment envoyer une bombe du parking pour qu’elle tombe dedans à tous les coups. Fort de 13 ans d’expérience au sein de la NBA, la majorité à Sacramento, Peja connait la baraque comme sa poche et sait ce qu’il en coûte de gagner un titre puisqu’il l’a fait avec les Mavericks aux cotés de Dirk, Jason Kidd ou Shawn Marion en 2011. Il en aurait sûrement gagné un deuxième plus tôt, en 2002, si les arbitres n’avaient pas joué au poker la nuit d’avant en pariant sur le Game 6 des Finales de Conférence Ouest contre les Lakers…

On n’est pas là pour être nostalgique, place à l’avenir. C’est au coté de son pote serbe triple All-Star que Vlade Divac voit le développement de son roster très jeune et plein de potentiel. Peja pourra peut-être apprendre à Bogdan Bogdanovic à gagner le concours à 3-points deux années de suite, qui sait ?

Source texte : Sacramento Kings

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top