Lakers

Magic Johnson réintègre les Lakers : conseiller en business et basket, c’est du vent ou du vrai ?

Magic Johnson
Source image : YouTube

Une légende vivante qui possède des responsabilités dans son ancienne franchise, c’est plutôt cool sur le papier. Magic Johnson et les Lakers ? Réunis à nouveau, comme le site officiel de la franchise l’a confirmé ce jeudi.

Bizarre, ce petit ping-pong qui a lieu du côté de Los Angeles, entre hauts-placés de Californie. En effet, il y a quelques mois, Magic avait déjà une place sérieuse dans le fonctionnement de la franchise aux 16 titres mais ses sorties un peu trop controversées sur Twitter lui avaient offert un ticket direct vers la guillotine. Merci, au revoir. Après avoir été vice-président d’honneur des Lakers pendant 6 ans, le divorce était acté et on se demandait si la famille Buss allait redonner une chance au meilleur meneur de l’histoire de la franchise (sorry, Smush Parker). Finalement, il n’aura fallu attendre que sept mois pour que les coeurs rebattent à nouveau et que les sourires Colgate refassent leur apparition, puisque Jeannie Buss a confirmé que le numéro 32 allait pouvoir reprendre position dans les décisions des Lakers et qu’il allait cette fois être investi dans… des missions plus approfondies. Le business, certes, dans lequel il excelle quand on voit la transition réalisée après sa carrière de joueur. Le jeu, là c’est tout de suite moins fun, qu’il a dominé pendant des années mais qui pourrait aller un poil trop vite pour lui aujourd’hui. En tout cas, son enthousiasme n’a pas été caché, comme il l’a exprimé sur le site officiel des Lakers.

“Tout le monde connaît mon amour pour les Lakers. Pendant plusieurs années, j’ai envisagé plusieurs possibilités et opportunités en tant que manager. Cependant, mon dévouement pour le jeu et pour Los Angeles font des Lakers mon seul et premier choix. Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir, afin de réinstaller les Lakers dans les équipes élite de la NBA.”

Selon les premiers termes transmis par la franchise, les missions de Magic seront les suivantes : conseiller les propriétaires dans le cadre des opérations business, collaborer avec le coaching staff de Luke Walton, évaluer et superviser les joueurs, et aider les proprios à établir le plan menant vers le succès. En soit, difficile de tirer la gueule lorsqu’on peut avoir le soutien d’un des plus grands cerveaux que le jeu ait connu. Sur le papier, soyons honnêtes quelques secondes, Magic dans son rang c’est quand même propre. Cependant, tout le monde ne vieillit pas de la même façon et certains peuvent avoir plus de mal que d’autres avec la façon dont le jeu et le business évolue. Pour l’aspect financier, aucun doute sur les capacités de Johnson à mettre en avant les jeunes qui vont booster l’équipe et remplir les gradins du Staples Center. Pour l’aspect sportif ? On avait pas mal d’enthousiasme quand Phil Jackson avait rejoint les Knicks, et on a vu ce que ça a donné. Certes, les responsabilités et les contextes sont différents, mais attention à ne pas laisser la vitrine et le sourire de Magic nous faire croire que tout ira bien à partir de demain matin.

Le chemin restera long pour les Lakers, leurs joueurs et leurs fans. Un coup de pouce de Magic ? Pourquoi pas, en s’assurant simplement que la bataille des égos ne flingue pas l’opération long-terme mise en place par Luke Walton. Courage les gars, courage…

Source : Lakers.com

Les visiteurs ont tapé :

1 Comment

1 Comment

  1. Arnaud Mouillard

    2 février 2017 à 21 h 33 min at 21 h 33 min

    Le joueur était classe mais le commentateur/conseiller est imbuvable. Il aime la hype Magic, il a sucé Bryant jusqu’à l’os et jusqu’à la fin. Je le conchie autant que Doc Rivers.
    Et puis ses analyses putain … ” si les Lakers perdent c’est qu’ils sont moins bons que leur adversaire […] si ils se prennent beaucoup de points c’est qu’ils ne défendent pas […] si on arrose le gazon au bout d’un moment il pousse” et toutes ces sortes de conneries. Ah, l’inutile.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top