Lakers

Magic Johnson sanctionné pour ses propos sur Giannis Antetokounmpo : 50 000 dollars, ça fait cher le compliment

Magic Johnson Lakers

Finalement c’est pas si mal, 35€ pour un stationnement gênant.

Source image : YouTube

Si la carrière sportive de Magic Johnson a débuté en trombe, son parcours en tant que président des opérations baskets au sein des Lakers est un peu plus chaotique. Déjà sanctionné en août suite à des contacts jugés illicites avec Paul George, le Hall of Famer s’est fait réprimander une nouvelle fois suite à une interview portant sur Giannis Antetokounmpo. 

Comme nous vous le rapportions ici il y a une semaine, Magic Johnson, actuel président des Lakers, avait au cours d’une interview donné son avis sur l’ailier-fort des Bucks. Des déclarations élogieuses qui auraient pu sembler banales et en rester là, noyées au milieu des dizaines de sorties médiatiques recensées chaque jour au sein de la Grande Ligue. Sauf que cette interview est remontée aux oreilles du boss et qu’Adam Silver et ses potes n’ont pas l’air d’avoir apprécié. Interrogé sur les similitudes existant entre lui et le Grec, Magic s’était montré plus qu’élogieux, en disant notamment que Giannis allait placer Milwaukee sur la carte de la NBA, et qu’il allait également leur apporter un titre. Et lorsqu’on regarde sa saison, il est difficile de donner tort à l’ancien meneur : le Greek Freak tourne à 28 points, 10,4 rebonds et 4,7 passes de moyenne. Il n’y a donc pas besoin de s’appeler Madame Irma pour dire qu’Antetokounmpo risque effectivement d’écrire de très belles pages de l’histoire des Bucks. Seulement voilà, la Ligue a estimé que ces propos n’avaient pas lieu d’être, et a de ce fait sanctionné les Lakers d’une amende de 50 000 dolllars pour « tampering« , que l’on pourrait traduire par « manipulation en douce ». Pour être plus précis, voici la définition du tampering selon le CBA :

« On parle de tampering lorsqu’un joueur ou une équipe appâte, incite ou persuade, directement ou indirectement, n’importe qui (joueur, général manager, etc) qui est sous contrat avec une autre équipe dans le but de négocier ses services. »

S’il est difficile de contredire Magic, il est par contre plus compliqué de voir en quoi le président des Lakers tente d’amadouer le Grec. D’autant plus que le sujet du reportage d’ESPN au cours duquel l’interview a eu lieu était justement de comparer Magic et Giannis. L’ancien meneur des Lakers avait déjà été sanctionné en août pour le même motif, mais les propos étaient cette fois-ci clairement plus ambigus, et la décision de la Ligue était compréhensible. Alors que dans la cas présent… Magic Johnson a juste fait l’éloge d’un joueur qui est objectivement très fort, et n’a à aucun moment laissé sous-entendre un éventuel lien avec les Lakers. Et comment ne pas mentionner le montant de l’amende ? Même si ce n’est que de l’argent de poche pour Magic, comme le dit Paul Pierce sur ESPN, pensez à l’américain moyen, qui va découvrir qu’un simple compliment a coûté 50 000 dollars. D’autant plus que dans la plupart des cas, la NBA attend qu’une équipe se plaigne pour enquêter, à moins que le tampering soit vraiment trop évident. Or, les Bucks ne semblaient pas plus énervés que cela vu que le compte officiel de la franchise sur Instagram a fièrement publié une partie des louanges du Hall of Famer à propos de Giannis.

On A Mission. #FearTheDeer

Une publication partagée par Milwaukee Bucks (@bucks) le

Une histoire insensée en plus dans le microcosme qu’est la NBA, qui nous rappelle que la Ligue peut parfois sembler déconnectée de la réalité. Toujours est-il que Magic continue son apprentissage dans les hautes sphères de la NBA, et on lui souhaite d’être plus malin à l’avenir, car ça commence à faire cher la formation.

Source texte : ESPN.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top