Nuggets

Nikola Jokic continue de prendre la NBA pour un siège : 29/14/8 pour le monstre, les Nuggets enchaînent

Ça va vraiment commencer à causer là. Car un match ça va, deux matchs c’est une Dion Waiters, trois matchs une Jeremy Lin, mais quand un mec salit autant ses adversaires aussi souvent, on peut commencer raisonnablement à parler de gros beast. Nouvelle preuve cette nuit puisque si Tyson Chandler fût en son temps un défenseur réputé, Nikola Jokic l’a fait passer pour un mélange entre Brook Lopez et Carlos Boozer.

Un mois de janvier à 23,7 points et 10,6 rebonds, à 62,8% s’il vous plait. 23 points, 17 rebonds et 4 steals dès le deuxième match de la saison face aux Blazers. 27 points et 11 rebonds à Dallas. 27 points à 13/17, 17 rebonds et 9 passes toujours face à Dallas. 25 points face à Jojo Embiid. 24 points et 10 rebonds sur la tête de Dede Jordan. 30/11/5 contre Orlando, 35 points et 12 rebonds sur les Spurs. On pourrait continuer durant des heures tant le pivot des Nuggets fouette actuellement la concurrence et les babines sont humides rien qu’en imaginant ce que donnera le gamin dans quelques années puisque l’on vous rappelle qu’il n’a que… 21 ans.

Place au match de la nuit après s’être essuyé le bout des doigts, juste le temps de vous informer que Saint Jokic a encore fait des siennes face aux Suns. Et puisque l’on est dans les stats restons-y : 29 points, 14 rebonds, 8 passes, 1 interception et 2 contres cette nuit, un code barre encore bien gras couplé donc à une nouvelle victoire de Nuggets désormais bien installés à la huitième place de la Conférence Ouest. Merci peut-être à la air défense des Blazers qui permet aux hommes de Mike Malone de squatter cette place playoffable, mais les perfs du jeune serbe cette saison sont telles que cette place n’est finalement pas tellement là par hasard pour sa franchise. Et même si la prochaine trade deadline pourrait nous offrir un bordel sans nom dans le Colorado, force est de constater que les éléments composant aujourd’hui le roster de Denver font le taf. Danilo Gallinari (25 points à 9/12 sur la ligne), Kenneth Faried (15 points et 6 rebonds) et Will Barton en sortie de banc auront ainsi été cette nuit les principaux lieutenants du MVP 2022, juste assez pour l’emporter au final sur le score très Ouest de 127-120, malgré la bonne partie de la triplette Booker/Warren/Bledsoe et une bonne production également de cette victime de Brandon Knight. On surveillera par contre l’état de Nikola aujourd’hui puisque la star montante a terminé sa soirée à l’hosto afin de passer une IRM suite à une lourde chute en toute fin de match. La hanche a apparemment ramassé, on voit d’ici la fanbase de Denver prier…

Les constats à retenir de ce match ? Les Suns ont perdu et tout le monde s’en fout, les Nuggets ont encore gagné et ça commence à devenir sérieux et Nikola Jokic s’est encore essuyé les pieds sur une franchise NBA. Et ça, il va falloir s’y faire.

stats nuggets suns stats nuggets suns

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top