Pistons

Marcus Morris crucifie Markieff Morris : mettre le tir de la gagne sur la tête de ton frère, c’est beau !

Quitte à mettre un panier pour la victoire au buzzer, pourquoi ne pas le faire sur votre frère jumeau ? Hier soir, les Morris se sont retrouvés dans le Michigan et c’est Marcus qui a pu la mettre à Markieff.

Belle image, suite à cette toute dernière action offrant la victoire aux Pistons, en voyant les deux s’enlacer au milieu des joueurs qui se checkaient. Les jumeaux avaient toujours joué ensemble avant d’être séparés via différents transferts, mais cela n’empêchait pas leurs retrouvailles d’être constamment intenses. Et hier soir au Palace, ce sont bien eux qui faisaient la plus et le beau temps pour leur équipe, grâce à leur scoring et leur polyvalence intérieure comme extérieure. Au départ, Markieff prenait l’ascendant sur son frère en réalisant un contre des plus clutch sous ses yeux. Envoyant un floater un peu trop gentil, Marcus voyait sa balle partir en touche avec quelques douceurs envoyées par son fraté. Il fallait donc s’y prendre avec un peu plus d’autorité, quitte à monter physiquement sur ce dernier pour marquer deux points.

Et dans cette séquence des plus bordéliques qui voyait Détroit gâcher munition sur munition pendant que le chrono défilait, c’est Tobias Harris qui prenait le tir ultime ligne de fond, en espérant que la balle claquerait la ficelle adverse. Malheureusement pour le joueur des Pistons, son shoot ricochait sur l’arceau mais il restait tout de même une petite seconde à jouer, afin de claquer un rebond offensif de dernière chance. Il n’en fallait pas plus pour que Marcus se place bien derrière son frère et s’élève au buzzer, alors qu’il y avait Andre Drummond à côté de lui. Petite claquette sans trop contrôler la balle pour éviter que cette dernière soit dans ses mains au moment où le match s’arrête, le banc des Wizards est en mode mannequin challenge, et le public explose sur cette victoire arrachée au finish. Alors que les Pistons menaient largement dans le troisième quart-temps et auraient pu repartir avec un succès serein, ces derniers ont failli se tirer une balle dans le pied avant que Momo ne les sauve.

Rien que d’imaginer la prochaine réunion de famille avec les deux frères qui se chamaillent, on prie déjà pour les parents de Marcus et Markieff…!

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top