Wizards

Ian Mahinmi a fait ses débuts chez les Wizards : match compliqué, mais moteur en route

Ian Mahinmi
Source image : NBA League Pass

C’était sa première, sa toute première hier à Washington, depuis la signature de son contrat cet été. Une première de régulière, qui lui a permis de décrasser un peu et aborder la suite avec optimisme.

Ian avait participé à la pré-saison de sa nouvelle franchise et pensait justement apporter dès le début de régulière dans son registre si efficace et particulier, l’énergie du hustle, des écrans bien solides, du rebond bien boxé et une défense impériale. Seulement, avec un souci au genou gauche qu’il devait impérativement régler, Mahnimi passait par l’inévitable case opération à la mi-octobre, le forçant par conséquent à devoir tirer un trait sur la reprise des Wizards devant leur public. Difficile, quand on veut intégrer la rotation avec aisance et qu’on veut donner les bases aux fans, mais Ian n’a plus 19 ans et il savait que le processus allait être long. Comme hier soir, d’ailleurs. Avec un Scott Brooks qui annonçait quelques heures avant le début du match que son frenchie allait retrouver les parquets pour la toute première fois depuis son opération, on se frottait les mains en voulant voir ce que Ian pouvait apporter face aux Spurs. Mais le postulat avait été installé par l’entraîneur de la Maison-Blanche, il ne serait question que d’une dizaine de minutes, afin de chauffer le moteur et fluidifier les mouvements pour ce genou gauche bien touché il y a plus d’un mois.

Quatorze minutes pour être précis, un petit point sur lancers, un contre sur David Lee, des passes pour ses copains et l’enthousiasme habituel. Ce n’était pas la rencontre la plus aisée, ni pour Mahinmi ni pour son équipe d’ailleurs, qui rentrait dans un mur texan assez sérieux du premier au dernier homme. Pour un joueur comme Ian, c’était surtout un petit calvaire pour trouver les marques et les automatismes avec les siens, et cela se voyait sur certaines actions parfois confuses. Un arrière qui ne prend pas bien l’écran, ou qui va feinter de partir ligne de font alors que l’intérieur veut lui remettre la gonfle, toutes ces petites choses se construisent avec le temps et en ayant eu un camp d’entraînement écourté Ian n’a pas été forcément le plus gâté. Quoi qu’il en soit, le plus important était de voir comment son corps allait réagir et ce dernier n’a pas mis longtemps avant de se chauffer. Après un dunk de David Lee sur un départ bien trop rapide pour Mahinmi, le pivot se reprend l’action suivante au poste et défend impeccablement le vétéran des Spurs, qui se fait contrer par l’envergure du géant. Typiquement le genre de séquence sur laquelle se baser et mieux voir la suite, car il faudra faire preuve de patience avec Ian. D’une façon assez naturelle et compréhensible, sa machine sera véritablement au top d’ici plusieurs rencontres, ce qui lui permettra de mieux finir certaines actions offensives et mieux switcher sur les extérieurs adverses.

Mais le principal reste là, Ian Mahinmi a fait ses débuts cette saison avec les Wizards et son corps a bien réagi. Maintenant, la surveillance sera effectuée quotidiennement afin d’aborder au mieux 2017, et démarrer la nouvelle année civile avec un frenchie au top de sa forme.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top