Hawks

Tiago Splitter confirme : 2016 c’était vraiment de la merde, 6 semaines d’absence supplémentaires

Tiago Splitter

Un cauchemar…

Source image : YouTube

Déprimante, cette dernière nouvelle venue d’Atlanta, confirmée par Chris Vivlamore du Atlanta Journal Constitution et qui n’en finit plus de navrer les fans des Hawks : pour voir Splitter rejouer, ce sera en 2017…

Quel joueur a pu passer une pire année 2016 que celle de l’intérieur qui faisait les joies des Spurs ces dernières années ? Il y a quelques mois, en janvier pur être précis, Tiago jouait 13 petites rencontres avant de se blesser à la hanche et devoir tirer un trait sur sa régulière. Un pépin qu’il allait forcément gérer comme un pro, et qui allait le mener vers un retour exemplaire sur les parquets, right ? Et bien pas trop right, puisque depuis le 31 janvier dernier, c’est un véritable cauchemar que Splitter est en train de vivre, et qui n’est pas sur le point de s’arrêter. En effet, on l’avait vu mettre plus de temps que prévu à se remettre de son opération, au point de devoir tirer un trait sur les Jeux Olympiques de Rio, qui se déroulaient donc chez lui pour la seule fois de sa carrière professionnelle. Pour un Brésilien, rien de plus effroyable que de voir un tel événement passer sous ses yeux alors qu’on a cartonné en NBA, mais Tiago a assumé cette décision comme le pro qu’il est et s’est du coup tourné vers la nouvelle saison à Atlanta. Un camp d’entraînement finalement… mis de côté à cause de nouveaux pépins physiques, qui se sont prolongés sur tout le début de la régulière, et vont même devoir le forcer à mettre une croix sur le basket en 2016.

C’est donc le journaliste du AJC qui a confirmé les 6 nouvelles semaines d’absence du pivot suite à des complications au mollet droit, un coup dur supplémentaire qui vient ponctuer une année 2016 définitivement noire pour le vétéran. Depuis son transfert de San Antonio à Atlanta, la vie n’a pas été facile pour l’intéressé puisqu’il n’a participé qu’à 36 rencontres sous les couleurs des Hawks, et Mike Budenholzer était le premier à se frotter les mains en voyant Splitter faire son retour cette saison. En effet, avec Dwight Howard et Paul Millsap en titulaires, la raquette de Géorgie voulait devenir absolument infernale en s’offrant le luxe de modifier certains lineups en utilisant Tiago, mais ce projet n’a toujours pas vu le jour et il faudra désormais attendre la nouvelle année civile pour se pencher à nouveau sur celui-ci. S’il y a une bonne nouvelle cependant dans toute cette triste affaire, c’est qu’Atlanta a pu confirmer la qualité de son centre de formation en mettant davantage Mike Muscala en avant, l’intérieur aux lunettes de Batman réalisant un très bon début de saison dans la rotation de son équipe. Moins expérimenté et défensif que Splitter, Moose reste une arme solide sur laquelle Budenholzer a pu se poser, et l’intéressé va devoir continuer à produire ainsi quand on sait que l’indisponibilité de Tiago sera de 6 nouvelles semaines.

Quitter San Antonio n’a pas été une affaire seulement compliquée d’un point de vue numérique, Tiago Splitter est dans une spirale infernale et celle-ci a l’air de vouloir se prolonger encore un peu. Courage, courage.

Source : Atlanta Journal Constitution

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top