Rockets

Donatas Motiejunas et les Rockets toujours en désaccord : ça sent le retour en Europe…?

Donatas Motiejunas

Partira, partira pas ? Le feuilleton de l’été continue avec la saison 2 : Donatas sur le départ.

Source image : YouTube

En conflit, la franchise du Texas et son pivot lituanien n’ont toujours pas trouvé de compromis. Celui-ci n’a pas encore joué en NBA cette année et pourrait prochainement voler vers d’autres horizons.

Le divorce semble prononcé depuis le 1er juillet. Les Rockets avait ainsi proposé à Motejiunas une “Qualifying option” à hauteur de 4,4 millions de dollars par an que celui-ci a gentiment déclinée. Devenu agent-libre avec restriction, il peut tester le marché et s’engager avec une autre franchise, du moment que Houston ne s’aligne pas sur l’offre auquel cas il devra rester. Mais les négociations sont aujourd’hui au point mort. Avec 6,2 points et 2,9 rebonds de moyenne l’année dernière, le joueur de 26 ans ne semble toujours pas satisfait de l’ultime proposition de contrat – 7 millions par an avec bonus – avancée par le front office texan. Donatas n’a pas participé à un seul match de son équipe cette saison. Tant que les modalités du contrat restent les mêmes, le Lituanien s’entraîne de son côté à Vancouver, au Canada. 

Après avoir rehaussé son offre de départ, la franchise texane ne semble pas disposée à faire de nouveau sacrifice pour le joueur. La principale raison ? Probablement son état de forme et le risque de blessure qui plane au dessus de ses 2m13. Après une saison 2014-2015 plus qu’encourageante (12 points, 5,9 rebonds de moyenne) et un temps de jeu en augmentation, Donatas a malheureusement subi une blessure au dos qui l’a contraint à ne participer qu’à seulement 37 rencontres l’an passé. Suffisant pour s’inquiéter du côté des Rockets. Lors d’une interview au Houston Chronicle, le coach Mike D’Antoni a évoqué la situation de son roster, qu’il juge presque au complet après le retour de Patrick Beverley prévu la semaine prochaine : 

” Presque. On a encore Donatas Motiejunas. Je pense qu’on va devoir aller le chercher quelque part au Canada.”

En situation conflictuelle avec son club, Motiejunas réclame sûrement une plus grande garantie financière, qui plus est avec l’explosion des droits TV. La date butoir est fixée au 23 novembre, cette échéance passée le joueur ne pourra plus prolonger ou s’engager avec une autre équipe. Combien le billet d’avion pour Vilnius ?

Malgré une nouvelle – et dernière – offre, le jeune intérieur ne semble pas disposé à accepter le contrat de sa franchise. On espère que d’ici la semaine prochaine, une décision claire aura été prise. Tu sais Donatas, l’Euroligue c’est pas mal aussi comme compétition. 

Source : Houston Chronicle


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top