Hawks

Dwight Howard retrouve James Harden ce soir à Atlanta : ambiance câlins ou parpaings ?

C’est un match à haut-rythme qu’il faudra absolument regarder, ce soir à la Philips Arena. Mais si le score devrait être élevé, la tension pourrait l’être également avec des retrouvailles entre anciens coéquipiers.

Dwight et la barbe, la barbe et Dwight. Comme on se retrouve ! Après trois saisons passées à vivre ensemble sous le maillot des Rockets, en ayant tant de hauts et de bas bras-dessus bras-dessous, c’est Howard qui a fait ses valises en décidant de s’installer dans sa région d’enfance cet été. On avait vu la fin de saison de Houston exploser sous nos yeux, avec des joueurs qui ne se soutenaient plus et un gaucher un peu trop soliste dans son coin, tous les doigts étaient pointés vers Dwight qui sortait une des pires campagnes de sa grande carrière et devait impérativement se reprendre. Mais au lieu de persévérer dans le Texas, c’est donc chez les Hawks que le géant a décidé de retrouver un peu de plaisir sur les parquets, ce qu’on voit d’ailleurs sur ces 10 premiers jours de compétition. Car malgré les deux derniers matchs perdus contre Washington et les Lakers, Howard retrouve des standards qui faisaient de lui une bête inquiétante à l’Est, sa simple présence offrant à Mike Budenholzer un appui défensif exceptionnel. Et de la défense, c’est peu dire s’il en faudra ce soir, car en face…

… c’est tout simplement l’attaque la plus explosive de la Ligue qui se rendra chez Millsap et compagnie. On savait que Mike D’Antoni allait donner la gonfle au numéro 13 et que ce dernier allait devenir un chef d’orchestre merveilleux sous les ordres de Moustache, mais de là à enchaîner les matchs à plus de 30 points et 15 passes ? Impérial au Madison Square Garden, battu de peu chez les Cavs, Harden se rend à Atlanta où il a déjà claqué plus d’un carton. Cependant, il sait que les Hawks viennent de s’incliner à deux reprises, et qu’ils voudront se reprendre devant leur public. Si Budenholzer a frappé le pupitre de son poing en sortie de défaite face aux Lakers, ce n’est pas parce que la température de la salle était trop fraîche, mais parce que son armée avait laissé Swaggy P et ses potes planter 123 points sur le museau de ses joueurs. Imaginez quelques secondes ce que les Rockets pourraient faire à Atlanta, si le verrou ne se resserre par dans l’immédiat… Quoi qu’il en soit, au-delà de la bonne forme des visiteurs et du besoin de sursaut chez les hôtes, c’est dans ces retrouvailles entre Dwight et Harden qu’un oeil sera penché vers la Philips Arena, car de toute évidence chacun voudra impressionner l’autre en claquant une grosse performance. Est-ce que les Rockets trolleront le pivot en l’envoyant constamment aux lancers ? Est-ce que la défense d’Atlanta effectuera un travail remarquable sur le barbu cuisinier ? Les réponses cette nuit, entre deux câlins d’anciens coéquipiers.

Coup d’envoi à 00h30 heure française, les affiches sont nombreuses ce soir mais peu possèdent autant de puissance symbolique que celle opposant Rockets et Hawks à Atlanta. En sortie de divorce, qui de Dwight ou James repartira avec le sourire ?


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top