Bucks

John Stockton donne des cours aux jeunes Bucks : pick & roll et niaque défensive au programme. La base

stockton

Tu es meneur. Ton coach c’est Jason Kidd et, en plus, tu reçois les conseils de John Stockton…

Lors de l’ouverture du training camp des Bucks, les observateurs ont aperçu un visage familier s’occuper des meneurs de jeu : John Stockton. Le légendaire numéro 12 des Jazz, très discret depuis sa retraite en 2003, s’occupe actuellement de la préparation des meneurs de Milwaukee.

Les joueurs prévus pour diriger l’attaque et/ou porter la gonfle chez les Bucks, c’est à dire Michael Carter-Williams, Matthew Dellavedova, Giannis Antetokounmpo et le rookie Malcolm Brogdon, ont bénéficié du regard avisé de l’acolyte du Mailman. Les Bucks, et avec eux tous les fans de la franchise, peuvent s’enorgueillir d’avoir deux des meilleurs meneurs de tous les temps à disposition. Jason Kidd et John Stockton, c’est un peu l’Alpha et l’Omega de la distribution… Alors joueur, Kidd était flashy, créatif, costaud mais mobile, et pratiquait le jeu rapide à merveille. Tandis que Stockton était sobre, adroit, efficace, léger mais tenace, et maitrisait les subtilités du jeu posé comme personne. Un encadrement de premier choix donc pour les jeunes Bucks, en particulier pour les arrières. Voici comment Kidd commentait la présence de Stockton auprès de lui :

Vous parlez du meilleur joueur à sa position (…) Si vous voulez aider vos gars sur certaines positions, vous cherchez le meilleur pour eux. Je me trouve très chanceux que John nous rejoigne pour ces quelques jours (le temps du training camp).

Le coach des Bucks sait que le meilleur passeur et intercepteur de tous les temps, et qui tourne à un double double de moyenne en carrière (13,1 points et 10,5 passes), ne peut être que de bons conseils. Malgré son allure de mec lambda, sorti de son deux pièces pour acheter des clopes et une baguette, Stockton était un joueur extrêmement tenace en défense qui dirigeait l’attaque de son squad avec la précision d’un horloger. Les joueurs ont donc dû se sentir privilégiés de pouvoir bénéficier de ses conseils. Après la première séance, Dellavedova semblait encore émerveillé :

Ça a été génial (…) Il a tellement de connaissances.
On essaye juste d’absorber autant que possible. Il a été formidable.

L’Australien débarqué cet été de Cleveland sait qu’il est entre de bonnes mains. Les deux meilleurs passeurs de l’histoire sont là pour apporter leur expertise sur tout type de situations. Avec Kidd pour les contre-attaques et Stockton pour le jeu demi-terrain, les Bucks disposent d’enseignants de très grande classe. Il ne manque plus que Steve Nash pour distiller l’art de dégainer derrière l’arc après un pick & roll et le casting sera infaillible.

Les rumeurs évoquent depuis un certain temps une arrivée de John Stockton dans le coaching staff d’Utah. Ce séjour de quelques jours chez les Bucks est peut être un prélude à cette annonce. Sous les ordres de (l’excellent et injustement remercié en 2011) Jerry Sloan, le dream teamer a dirigé l’attaque du Jazz pendant 19 saisons, il pourrait bientôt en faire autant depuis le banc des Jazz d’ici quelques années… ou quelques mois.

Source : CBS Sports

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top