Suns

Mehmet Okur engagé comme assistant chez les Suns : Memo de retour en NBA, ça se fête !

Mehmet Okur

Il avait disparu de la circulation depuis 4 ans, mais l’immense joueur de Turquie va pouvoir remontrer son visage en s’asseyant sur le banc des Suns.

Disparu de la circulation depuis quatre ans, l’immense joueur qui régalait notamment au Jazz a décidé de retourner sur le devant de la scène en intégrant le staff des Suns : les jeunes de Phoenix vont vite devenir très clutch !

Ah, ce cher Memo. Lui qui mettait le feu à Utah pendant des années, lui que le public adorait pour sa gentillesse naturelle, lui qui célébrait chaque tir en plein moneytime avec une magnifique danse, quel bonheur de le retrouver chez les grands. En 2012, suite à un vilain transfert de toute fin de carrière l’envoyant à New Jersey puis Portland, le pivot avait finalement annoncé qu’il était temps d’arrêter, ce dernier préférant se consacrer à d’autres missions toujours liées au basket. Développer la balle orange en Turquie et servir d’ambassadeur, voilà qui était intéressant et surtout bien plus lié à ses capacités puisqu’une méchante rupture du tendon d’Achille l’empêchait de concevoir tout type de comeback. Cependant, un peu trop dans l’ombre et donc loin des caméras alors qu’on voulait revoir son sourire, Okur était encore chaud pour contribuer mais dans un rôle différent en NBA. Le coaching ? Quelques débuts lors de la Summer League du Jazz, mais rien de bien sérieux. Puis vint le coup de téléphone magique, celui de son ancien coéquipier à Utah et désormais entraîneur principal des Suns, le petit Earl Watson. En pleine construction de son staff, le coach a fait appel à Mehmet et ce dernier n’a pas longtemps hésité.

Ainsi, c’est en tant que coach en développement des joueurs qu’Okur sera occupé au quotidien, récupérant justement deux belles pépites pour se faire la main : Dragan Bender et Marquese Chriss sélectionnés lors de la dernière Draft, voilà qui ravira le grand Memo. Les deux intérieurs sont très jeunes mais possèdent un fort potentiel, et avoir un All-Star qui a réussi à s’imposer en NBA est une plus-value toujours intéressante. De plus, le géant a gagné une bague avec les Pistons lors de la chevauchée épique de 2004, un bonus non-négligeable pour un groupe très jeune et souhaitant évoluer dans les meilleures conditions possibles. On notera également qu’en rejoignant ce coaching-staff, aux côtés de Jay Triano qui lui est né au Canada, c’est la première fois qu’une franchise NBA va entamer une saison avec deux non-Américains sur son banc, ce qui prouve là aussi l’ouverture de plus en plus grande vers les grands cerveaux du reste du monde. Inutile de se mentir, c’est surtout pour le CV de Mehmet et sa relation avec Watson que ce recrutement a lieu, mais on avance petit à petit et cela doit aussi donner le sourire à ceux qui rêvent au loin d’entraîner en NBA.

Revoir la ganache de Memo sera notre plus grand plaisir, et si les Suns se mettent à assurer dans le money-time on saura clairement pourquoi. Welcome back !

Source : AZCentral

Source image : YouTube

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top