Draft NBA

Les Sixers récupèrent Ben Simmons avec le first pick, oh la belle surprise, oh la gueule de Sam Hinkie !

Ben Simmons

Enormissime surprise du côté de Brooklyn où Ben Simmons devient donc officiellement la nouvelle coqueluche de Philly. Alleluia, les Sixers pourraient se remettre à gagner.

C’était un secret à peu près aussi bien gardé que la moyenne hebdomadaire de litres d’alcool enfilés ces derniers jours par J.R. Smith (18), c’était une vérité dont on attendait juste l’officialisation pour pouvoir en parler ensemble. Ben Simmons atterrit donc à Philadelphie pour aider la franchise à renaître de ses cendres, en attendant probablement un grand et beau ménage dans la raquette des Sixers…

C’est donc loin d’être une surprise, la franchise de Pennsylvanie a donc jeté son dévolu sur l’ancien étudiant de LSU, lequel devait sûrement d’ailleurs en être assuré depuis quelques heures/jours, au point on l’imagine d’avoir déjà checké quelques Stéphane Plaza et autres Jean-Michel Orpi dans la région. Sans oublier que le gamin s’est pointé au Barclays Center avec le maillot de Philly, tranquille le chat qui dort. On assiste donc au revirement attendu entre l’époque bientôt révolue de Jahlil Okafor et Nerlens Noel et celle qui arrive et qui mettra sous le soleil les jeunes Embiid, Saric et donc Ben Simmons. 2m08 et 108 kilos de caisse débarquent donc au Wells Fargo Center pour -peut-être redonner le goût de la win aux fans de Philly.

L’intérieur australien et probable futur stretch four en NBA débarque en tout cas dans une ville déjà toute acquises à sa cause et offrira donc à nos yeux déjà en manque son talent et sa polyvalence en attaque à défaut de proposer pour le moment une défense décente. On attend désormais les tweets de Joel Embiid qui s’empressera sûrement de commenter l’arrivée de son nouveau teammate, à condition bien-sûr que ce dernier renfile un short au moins une fois dans sa vie. On sent également la Sam Hinkie Touch puisque quelques semaines après le départ de l’ancien GM, c’est un premier vrai beau coup effectué par les Sixers au grand dam d’un Sammy qui doit halluciner au fond de sa cave puisque l’on rappelle que la famille Colangelo le retient baillonné depuis le 6 avril.

On a en tout cas hâte de voir le phénomène Ben Simmons en Summer League (il ne participera pas aux J.O.) mais surtout en octobre prochain pour savoir si son talent et celui de ses nouveaux camarades offrira plus de victoires à Philly que Richaun Holmes, Kendall Marshall, Carl Landry et tous leurs amis. Pas de surprise donc, ne reste plus qu’à confirmer que l’idée était bonne…

Source : Twitter


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top