Heat

Officiel : Wayne Ellington rempile à Miami : un an de plus au même salaire, faudra juste avoir la même adresse

Wayne Ellington

227 tirs rentrés du parking en 2017-18, combien la saison prochaine ?

Source image : YouTube

C’était l’un des derniers free agents à n’avoir encore rien signé pour 2018-19 et c’est désormais chose faite, puisque Wayne Ellington rempile pour une saison avec le Heat. Un an de contrat et un salaire qui ne bouge pas (6,2 millions), parfait pour envoyer trois ou quatre tirs du parking tous les soirs.

Si la saison du Heat a été une réussite, ce n’est pas grâce à des superstars mais grâce à un roster terriblement bien construit, un roster fait de joueurs quasi lambdas mais devenus des leaders par la force des choses. Goran Dragic évidemment, mais aussi Tyler Johnson, James Johnson, Kelly Olynyk, Josh Richardson… autant de joueurs qui se sont échangés le rôle du sauveur tout au long d’une belle saison ponctuée par une qualification en Playoffs et une défaite face aux Sixers. Dans ce lot de joueurs talentueux mais un peu justes pour jouer les re-sta ? Wayne Ellington. Après un road trip l’ayant mené à Minneapolis, Dallas, Cleveland, Los Angeles, Memphis et Brooklyn, l’ailier de 30 ans s’est donc enfin posé, pour le plus grand bonheur d’Erik Spoelstra. Auteur de ses deux meilleures saisons en carrière depuis qu’il a rejoint la Floride (10,5 et 11,2 points), Ellington est devenu en deux saisons l’un des shooteurs les plus respectés de la Ligue, pour preuve sa sélection pour disputer le concours de tirs lors du dernier All-Star Game.

149 bombes du parking en 2017, 227 la saison passée (soit presque trois réussites par match), pile-poil entre Stephen Curry et Bruno Caboclo. Une menace dont le Heat n’a donc pas voulu se séparer, une menace qui planera donc une saison de plus du côté de l’American Airlines Arena. Onze fois au dessus de la barre des vingt pions la saison passée, Wayne Ellington aura une fois de plus comme objectif d’étirer les défenses et d’envoyer le plus de cartons possibles au sein d’un roster qui visera encore une fois les Playoffs mais dans le but cette fois-ci de ne pas se faire botter le cul par des gamins. On en place d’ailleurs une pour Hassan Whiteside, héros de la série face à Philly. Vous nous aurez sans doute compris, et ça faisait longtemps que ça nous démangeait.

Le marché des free agents commence à se vider et chaque franchise ajoute les dernières notes à sa partition. Pas à l’abri d’une énorme claque dans les prochains jours avec le dossier Melo qui va prendre de l’ampleur (le Heat semblait proche du joueur mais la signature d’Ellington dit autre chose), mais ce matin à Miami on préfère assurer les arrières.

1 Comment

1 Comment

  1. Wavyfit

    15 juillet 2018 à 22 h 40 min at 22 h 40 min

    On vise le 250 tirs a 3 point cette saison

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top