One-on-One

Le Top 30 des joueurs de la saison régulière sur TrashTalk : Giannis Antetokounmpo (#7) !

Giannis Antetokounmpo

A quand le MVP ?

Source image : NBA League Pass

Trente jours, trente coups d’œil dans le rétroviseur sur trente joueurs qui ont laissé leur empreinte sur la saison 2017-18. Alors que les Finales battent leur plein, retrouvez le classement made in TrashTalk des plus grands acteurs de la dernière régulière. Six mois de compétition intenses notamment marqués par plusieurs performances historiques : c’est l’heure de faire les comptes !

Trois critères principaux ont été sélectionnés pour établir cette hiérarchie des meilleurs joueurs de la saison régulière 2017-18, avec un ordre d’importance minutieusement défini, comme vous pourrez le voir ci-dessous. Le classement a ensuite été élaboré en fonction des avis de tous les membres de la rédaction, pour former une moyenne du rang final. Ainsi, le Top 30 de cette saison respecte à la fois les responsabilités d’un joueur, sa production quotidienne, et son impact sur les résultats de son équipe.

  1. Les statistiques individuelles
  2. Les statistiques collectives
  3. Leadership au sein de la franchise

Ce système permet notamment de départager certains clients, lorsque ceux-ci ont des tâches nettement différentes. Par exemple, un Bradley Beal aura beaucoup plus de pression et de poids dans la victoire des siens qu’un Klay Thompson aux Warriors. Du coup, si leurs statistiques pourront être similaires, ce qui les départagera sera le bilan collectif ainsi que le rôle au sein de l’équipe. Sans plus attendre on prend la direction de Milwaukee pour découvrir notre client du jour !

___

# Statistiques individuelles 2017-18 : 26,9 points, 10 rebonds, 4,8 assists, 1,5 interception et 1,4 contre à 52,9% au tir et 76% aux lancers en 37 minutes.

# Résultats collectifs : 44 victoires pour 38 défaites, 7ème de Conférence.

# Meilleur match de la saison (vs. Portland, le 21/10) : 44 points, 8 rebonds et 4 passes à 17/23 au tir avec le tir de la gagne et le contre de la gagne, merci au revoir.

Peut-on devenir MIP deux saisons de suite ? On pourrait presque se poser la question vu la saison délivrée par le Grec à l’âge de 23 ans. En progression constante depuis son arrivée dans la Ligue, il a encore franchi quelques paliers cette saison au point de devenir l’un des joueurs sur lesquels les GM disent pouvoir bâtir une franchise s’ils avaient le choix. Manque de pot pour les 29 franchises ne se situant pas à Milwaukee, le Greek Freak n’a pas l’intention de s’en aller et souhaite ramener un titre dans le Wisconsin. Ce ne sera pas pour 2018, mais il a encore impressionné avec son physique inhumain lui permettant de traverser tout le terrain en trois enjambées. Plus fiable qu’avant, il est capable de se tirer de n’importe quelle situation grâce à ses mensurations de géant et il arrive à faire la différence dans les fins de match étriquées. Positionné en ailier-fort cette saison, il semble avoir trouvé son poste de prédilection même si ça ne l’empêche pas de monter la balle ou de jouer les chefs d’orchestre en attaque. S’il continue comme ça, le MVP sera bientôt à portée de main mais il faudra pour cela prendre soin de son corps pour éviter les blessures et mener les Bucks encore plus haut dans la Conférence Est. Quand on voit le potentiel de cette équipe, l’avantage du terrain au premier tour doit être l’objectif de Milwaukee la saison prochaine. C’est le bilan qui a manqué à Giannis pour monter encore un peu plus haut dans ce classement.

Pour découvrir le Top 30 au complet c’est par ici !

1 Comment

1 Comment

  1. Baboulinet

    22 juin 2018 à 15 h 55 min at 15 h 55 min

    Il serait temps de changer l’intro les gars, les finales ne battent plus vraiment leur plein :p

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top