Cavaliers

La mémoire flippante de LeBron James : quand le King récite 2 minutes de match sans la moindre erreur

Battu par les Celtics sur ce Game 1 et très franchement décevant à titre individuel, LeBron James a fait part de ses impressions en conférence de presse. Des réponses habituelles, jusqu’à ce qu’on le taquine sur un moment précis du match…

LeBron a une mémoire eidétique, c’est un fait. Vous pouvez aussi appeler cela « mémoire photographique » ou « mémoire de taré », mais le King est bien arrivé en NBA avec cette particularité sur son CV et a été étiqueté comme tel. Et en quoi ça consiste ? Et bien avoir une mémoire absolue, c’est assez simple et avantageux à la fois. Capables de mémoriser rapidement des tonnes d’informations et de les restituer à la précision en une fraction de seconde, un peu comme un ordinateur, les « hypermnésiques » comme LeBron peuvent stocker instantanément une grande quantité d’images, de lieux, de sons ou d’objets, avant de les décrire à la demande au détail près. On ne l’appelle pas l’élu pour rien, le King d’Akron. Et il aurait certainement aimé utiliser ses pouvoirs de cyborg pour anticiper la vague verte déversée sur lui, mais c’est plutôt en conférence de presse que James a montré ce don en répondant tout simplement à une journaliste. La question, initialement, était simple : au début du 4ème quart-temps du Game 1, Cleveland revient à 14 points seulement après en avoir compté 28 de retard, que s’est-il passé ? Comment Boston a pu mettre 7 points de suite alors que le momentum allait dans le sens des Cavs ? Normalement, on prend cette interrogation au sens figuré, sauf que LeBron… décida de la prendre au sens propre. Et donc de répondre à la journaliste en disant littéralement tout ce qui s’est passé sur ce run. Maestro, impro, let’s go.

Que s’est-il passé ? La toute première possession, on les a poussés en défense jusqu’à ce qu’ils prennent un tir avec 2 secondes sur l’horloge des 24 secondes. Marcus Morris loupe son tir, mais il prend son rebond et monte au dunk. On repart en attaque, on exécute un système pour Jordan Crawford, pardon Jordan Clarkson, il se loupe. Boston prend le rebond, on retourne en défense et on arrive à forcer une sortie de balle. Ils remettent la balle en jeu sur le côté du terrain, Jayson Tatum s’occupe de faire la passe et il la donne à Marcus Smart dans le petit corner qui met un trois-points. On repart en attaque, on loupe un nouveau tir et là Tatum dribble toute la longueur du terrain pour lancer un eurostep qu’il finit main droite. Temps-mort. Voilà ce qui s’est passé.

Hilares, les membres des médias présents dans la salle de presse réalisent que LeBron vient de précisément décrire tout ce qui s’est passé sur ces tristes deux minutes de jeu, durant lesquelles les Cavs perdront totalement le momentum. On avait déjà vu LBJ utiliser cette mémoire absolue par le passé en défendant efficacement des équipes adverses en retenant les couvertures défensives d’un coach trois ans auparavant… mais là pour le coup ça n’a pas trop aidé le King. S’il arrive à se souvenir de la naissance de Brad Stevens et d’un trauma dans son enfance pour l’exploiter sur le Game 2, peut-être que LeBron pourra tenir une conférence de presse bien plus jouissive que celle de ce dimanche. Ou alors il se rappellera d’une discussion tenue en 2003 avec un pote d’une cousine qui aimait le basket et lui disait qu’il allait peut-être affronter une grosse équipe de Boston en 2018. Peu importe, il faut que les Cavs se reprennent et que la mémoire d’un pauvre Game 1 soit plus active que jamais avant le match de demain soir. Sinon, ça sera encore plus tendax devant les médias et l’autre monstre va nous refaire toutes les tendances offensives des Celtics depuis 2014.

On cherchait la preuve publique du côté robotique de LeBron, on l’a. Certains parlent d’un cyborg du basket, nous on parlera juste de savant : ne faites pas d’erreur, ou elle rentrera dans la mémoire du King et il l’exploitera.

1 Comment

1 Comment

  1. Jaylen Abdul JaBrown

    17 mai 2018 à 0 h 31 min at 0 h 31 min

    il a juste oublié de dire que Smart a mis le 3 point dans le corner en plein dans sa face.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top