Wizards

Preview Wizards – Pacers : rencontre ultra-importante pour la Conférence Est, le tie-breaker est en jeu

ian mahinmi

C’est le Ian Mahinmi game ce soir, lors d’une rencontre à fort enjeu.

Source image : NBA League Pass

Voici le troisième volet cette saison du Ian Mahinmi Game. Les Wizards, cinquièmes de l’Est, reçoivent dans leur Verizon Center les Pacers, troisièmes de leur Conférence, à minuit. Il n’y a qu’un seul match d’écart entre les deux franchises, cette rencontre peut donc chambouler le classement sur la côte Atlantique. Mieux, elle peut être déterminante, en cas d’égalité entre les deux équipes au terme des 82 confrontations de la saison régulière.

On a connu mieux du côté de D.C. ces derniers temps. Les hommes de la capitale restent sur une série moyenne, de trois victoires pour cinq défaites sur les huit dernières rencontres. Ils l’ont certes emporté lors de leur dernière confrontation contre l’équipe B de Boston, mais la manière était assez inquiétante. Succès à l’arrachée après deux prolongations contre des Celtics, 125 à 124, alors que Kyrie Irving, Jaylen Brown, Marcus Smart et d’autres n’étaient pas sur le parquet. En ce soir de Saint-Patrick, les Wizards doivent rebondir après leur victoire étriquée sur les celtes. Washington possède un bilan de 39 matchs remportés pour 30 perdus. Avec 13 rencontres à jouer, les hommes de Scott Brooks feront partie à coup sûr de la grand messe de la Ligue à partir de la mi-avril. Il leur faudrait l’emporter ce soir pour rester dans la course aux quatre premières places, afin d’obtenir un éventuel avantage du terrain au premier tour des Playoffs. Les sorciers pourront compter sur Ian Mahinmi, auteur d’un double-double face à Boston, avec 14 points et 11 rebonds. Le Français, ancien d’Indy, est en forme en ce moment, et gagne beaucoup de temps de jeu dans le quatrième quart-temps au détriment de Marcin Gortat. Bradley Beal ne pourra toujours pas compter sur son compère habituel du backcourt, John Wall. Il se remet de son opération au genou gauche, même si son retour s’annonce imminent à l’heure de la dernière ligne droite de la phase régulière. Toujours absent, il manquera lors de la troisième confrontation entre Wizards et Pacers cette saison. Lors du premier match, le 6 février, Washington s’était imposé chez les fermiers, avec pas moins de huit joueurs à plus de dix points. La franchise de l’Indiana avait pris sa revanche il y a moins de deux semaines, grâce à un Oladipo de gala, comme sur l’ensemble de la saison : 33 points, 7 rebonds et 3 assists.

La dernière rencontre de l’exercice 2017-18 entre les deux équipes a donc lieu ce soir, et elle sent le gaz. Déjà, un match entre troisième et cinquième de la Conférence Est, ça vaut le détour. De plus, l’écart entre les deux équipes n’est que d’un petit match. Une victoire des Wizards signifierait une égalité parfaite au classement entre les hommes de McMillan et ceux de Brooks, à 40 victoires et 30 défaites. Surtout, cette confrontation est prépondérante pour avoir le tie-breaker. Quand deux équipes sont aussi proches au niveau du bilan, il est important d’avoir l’avantage sur la saison régulière. En effet, en cas d’égalité parfaite au classement au terme de la phase régulière, c’est le nombre de victoires lors des confrontations entre Indianapolis et Washington qui déterminera qui sera au dessus de l’autre au classement. Pipo et ses collègues l’ont bien en tête, ils veulent donc venir claquer une perf au Verizon Center. Auteurs de six victoires sur leurs huit derniers matchs, les Pacers viennent de s’incliner contre Toronto, le leader à l’Est. Pire, ils ont eu une frayeur avec la torsion de la cheville gauche de Myles Turner. Le jeune starter au poste 5 est questionnable pour ce soir. Une bien mauvaise nouvelle alors que Domantas Sabonis, son back-up, est absent pour une entorse à la même cheville. Il va y avoir du boulot pour Booker, Young et Jefferson à l’intérieur. Ce dernier a d’ailleurs signé un de ses meilleurs matchs cette année, avec 20 points et 12 rebonds contre les Raptors. Big Al devra sortir une performance du même calibre pour endiguer l’impact du Marteau Polonais, d’Ibaka et de Mahinmi. Le Français, qui a passé quatre ans dans l’Indiana, aura à cœur de sortir un gros match contre son ancienne franchise. Depuis que Darren Collison est revenu, pas d’autres blessures à signaler pour les Pacers. Il en est de même pour les Wizards, la confrontation s’annonce assez équilibrée.

Un match prépondérant pour avoir le tie-breaker sur le vaincu du soir. Une possible confrontation du premier tour des Playoffs à l’Est. Cette rencontre entre Indiana et Washington a tout d’une répétition générale de la postseason. Ce choc sur la côte Atlantique des Etats-Unis sera à vivre à partir de minuit. Un beau duel s’annonce entre Bradley Beal et Totor Oladipo sur le poste d’arrière. Ça va dégainer, attention aux ficelles.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top