Warriors

Kevin Durant envoie 37 points dont 14 consécutifs dans le dernier quart : Curry blessé mais les Spurs ont dégusté

Kevin Durant pari
Source : NBA League Pass

Il y des matchs comme celui de la nuit dernière où battre les Warriors semble impossible… Après à peine plus de deux minutes de jeu, Stephen Curry s’est blessé à la cheville et a laissé les siens se débrouiller tout seul. Après deux quart-temps, les Spurs étaient bien dans la rencontre et menaient de quatre points (50-46). Après trois quart-temps, les Texans avaient même encore neuf unités d’avance (87-78). Et puis, Kevin Durant a pris chaud et il a écœuré les hommes de Gregg Popovich. 

Car quand le Durantula monte dans les tours ainsi, il n’y a pas grand chose à faire à part subir et espérer tenir le choc. A un peu moins de 7 minutes du terme, sur un petit pull-up du très propre Dejounte Murray, les Spurs remettaient les Warriors à quatre points (95-91). C’est à cet instant que KD va commencer un petit festival et va marquer les 14 prochains points de son équipe, avec une réussite insolente. Un dunk après un drive pour se chauffer (95-93 Spurs). LaMarcus Aldridge, Kyle Anderson et l’ami Dejounte vont profiter des maladresses de Quinn Cook et de Draymond Green pour enfiler quelques paniers et se redonner un peu d’air. 101-93 Spurs et temps-mort demandé par Steve Kerr. Il reste 4 minutes et 45 secondes à jouer. Les Texans sont bien. Les Texans ont bien besoin de ce succès. En sortie de temps-mort, KD enfile un tir lointain sur service de Green. L’ailier au numéro 35 provoquera ensuite trois lancers avant de planter un jumper à mi-distance et deux pull-ups, geste qu’il maîtrise à la perfection. Et voilà 14 points de monsieur Durant en environ 4 minutes et 30 secondes de temps de jeu effectif. Aldridge et Anderson ont bien essayé de répondre mais le score est de 105 partout et il ne reste que deux minutes.

Les Warriors durciront la défense. Draymond Green plantera un petit shoot pour valider son triple-double (11 points, 12 rebonds et 10 passes décisives) et Klay Thompson marquera par deux lancers pour donner un matelas de quatre unités aux champions en titre qui ne lâcheront plus et s’imposeront donc 110-107 avec un dernier point marqué par Durant depuis la ligne de lancer. Le longiligne ailier achevait ici une sympathique prestation avec 37 points, 11 rebonds, 4 passes décisives et 4 gros contres. Mais ce sont surtout les Spurs qu’il a achevé sur ce match. Une victoire à Oakland leur aurait fait le plus grand bien et leur aurait donné un peu d’air vis-à-vis de poursuivants de plus en plus pressants.

Les protégés de Pop sont encore cinquièmes et ont montré qu’avec leur fond de jeu et leur collectif, ils pouvaient faire vaciller n’importe quelle équipe, même la meilleure. Sauf que quand Kevin Durant sort sa panoplie d’attaquant injouable, tout devient flippant : lui, les Warriors, la suite…

Zoom sur la perf de Durant

Recap du match

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top