Sixers

Joel Embiid se mouille, Ben Simmons sera All-Star l’an prochain : tous à Charlotte !

Ben Simmons Joel Embiid Sixers

On va faire confiance au Process.

Source image : YouTube

Forcé de squatter l’amitié avec Al Horford sur le banc de la Team Curry, Joel Embiid veut partager ce moment avec ses coéquipiers à l’avenir. L’an prochain c’est clair, il prendra Ben Simmons dans ses valises. Trust The Process oblige, on y pense, surtout quand on mate les stats de padre que lâche Simmons, simple rookie…

Joel Embiid ou le seul gars qui ne fait pas un back-to-back de la saison mais qui pose un back-to-back-to-back pour le All-Star Weekend. Un séjour californien qu’il a commencé et terminé de la plus belle des manières, avec deux victoires. Vendredi soir, petit Rising Stars Challenge entre potes avec Dario Saric et Ben Simmons dans les rangs de la Team World. Le Camerounais a peu joué (9 minutes), se reposant pour le reste de ce week-end de folie. Ben Simmons, lui, a joué 23 minutes pour 11 points, 6 rebonds, 13 passes et 4 interceptions. Samedi soir, Jojo nous a fait rêver lors du Skills Challenge avec une stratégie de génie au moment de faire la fameuse passe dans un filet. Mais l’apothéose interviendra le lendemain soir, pour son premier All-Star Game, qui plus est en tant que starter (19 points, 8 rebonds à 8/13 au tir dont 2/4 du centre-ville en seulement 20 minutes). Qui était donc le beau gosse qui est allé taper la discute avec Kristen Ledlow sur TNT ? Oui, c’est ce bon vieux Jojo.

« Je ne suis pas le seul. On a un énorme potentiel. Je pense que l’année prochaine, Ben devrait être là, et Markelle arrivera bientôt. C’est une période excitante pour Philadelphie, notamment avec la victoire au SuperBowl et notre équipe qui tourne bien. Nous devons continuer dans ce sens. »

Joel ne le pense pas simplement, il le dit. Pour lui, Ben Simmons sera All-Star la saison prochaine à ses côtés. Ce qui ne serait pas si étonnant que ça. Oui, Joel Embiid reste Joel Embiid. Le trashtalk, les vannes lourdes, les déclarations à prendre avec des pincettes, c’est bien lui. Mais sur ça, il n’a pas forcément tort. Un rookie qui, à plus de la moitié de la saison, affichent des stats semblables à celle de l’ailier australien, ça finit All-Star sauf blessure. Sur ses 54 premiers matchs en NBA, Simmons c’est 16,4 points, 7,8 rebonds, 7,3 passes, 1,9 interception à 52,7% au tir. Chaque chose en son temps Jojo, Ben se concentre d’abord sur le titre de Rookie of the Year. Il semble très bien parti pour l’emporter, à moins que la dynamite du Jazz Donovan Mitchell, récent vainqueur du Slam Dunk Contest, vienne lui poser un block et lui piquer ce trophée tant convoité. Quoi qu’il en soit, ça se jouera entre ces deux-là, mais niveau All-Star, c’est sûr que Ben Simmons en sera un dans les années à venir. Dès l’année prochaine ? Ce sera peut-être encore un peu tôt. Mais après tout, Joel Embiid l’a bien été dès sa deuxième saison dans la Grande Ligue. Alors pourquoi pas. Il n’y a qu’une chose à faire, Trust The Process.

Et si, et si… Après tout, Joel Embiid a bien surpris tout le monde, y compris Rihanna, en devenant titulaire au All-Star Game dès sa deuxième année. Alors Ben Simmons, ça ne nous étonnerait pas plus que ça. Bon, pour Markelle Fultz, il faudra attendre par contre. T’es mignon Jojo, mais pas à nous.

Source texte : NBA on TNT

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top